AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ije dashi one better day; minah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

annyeong cheonûn
Kwon Tae Hwan;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: ije dashi one better day; minah   Dim 6 Fév - 23:12

« BORDEL Jisu lève toi, je vais pas te le dire trois millions de fois quand même! » Voyez-vous je crois que l’on pouvait entendre notre cher hwannie gueuler jusqu’à l’autre bout du couloir du second étage de leurs immeuble, comment dire ce n’est pas qu’il n’était pas patient bien au contraire mais là sans était un peu trop. Il était a peu prés six heure du matin et sa chere sœur qui hier avait veillé jusqu’à pas d’heure et bien n’arrivait pas vraiment a se réveiller ce qui agaçait vraiment hwannie qui avait vraiment autre chose a faire que de réveiller sa dongsaeng. « Jisu si dans une minute tu n’es pas debout, tu vas franchement le regretter, je t’aurais avertie! », après cela le coréen sorti de la chambre de sa sœur et partit direction la salle de bain histoire de se préparé, parce que bon il n’allait pas partir en cours en pyjama, c’est pas vraiment son kiffe mais y en a qui s’en fout d’être en pyjama dans la rue, hwannie à leurs place il aurait honte mais passons. Après avoir passé a peu prés vingt minutes dans la salle de bain taehwan ressortit tout beau de celle-ci et tendit son oreille pour savoir si oui ou non sa sœur s’était levé et si ce n’était pas le cas et bien le coréen se chargerait pour que celle-ci se réveille. Passant devant chambre de celle-ci il put apercevoir que sa sœur était enfin debout « C’est pas trop tôt » dit-il d’un ton franchement agacer et oui le voila de mauvaise humeur, il ne faut pas grand-chose pour le mettre de mauvaise humeur surtout quand c’est le matin. Le matin ne parlez surtout pas à hwannie, ne faite pas beaucoup de bruit si vous ne voulez pas vous faire agresser par celui-ci -vous croyez que c’est pourquoi si sa sœur elle ne parle pas depuis tout à l’heure-, il ferma la porte de sa chambre ses affaires sur lui et déposa le tout sur le canapé et partit se faire un bon petit café, aujourd’hui la journée allait être longue très longue, enfin du moins c’est bien ce que pensait hwannie. Petit déjeuner terminé, il était déjà six heure et demie, « Tu déjeunera sur la route sinon va être en retard. » elle fit un oui avec sa tête avant de prendre les quelques fruits qui restaient dans la corbeille à fruit et d’enfilait sa grosse doudoune, la pauvre se geler tout les matins durant tout le trajet pour aller à l’école. Hwannie lui n’avait aucun problème pour ça, son bonnet, son écharpe et puis sa grosse doudoune et lui portait un pantalon aussi donc il ne pouvait pas avoir froid comparé à sa petite sœur. Les deux avaient tous les matins trente bonne minutes de marche et là on dit merci papa TT ; enfin bon ils seraient restés dans les quartiers pauvre sans doute qu’ils auraient mit encore plus de temps…

Ils arrivèrent enfin à Seoran finalement ils n’étaient pas en retard hwannie marchait toujours sans rien dire, musique aux oreilles sa sœur aurait tenté de lui parler il ne l’aurait sans doute même pas entendu, elle était habitué après tout depuis toujours le coréen était comme ça, le matin il était pire qu’asocial -sbaff- . « Oppa je me sens pas bien… » dit-elle d’une toute petite voix, hwannie savait que sa sœur n’était pas connue pour jouer la comédie donc si elle disait qu’elle ne sentait pas bien c’est qu’elle ne se sentait vraiment pas bien en fait a l’avoir on pouvait très bien voir qu’elle n’était pas bien mais bon hwannie je vous l’ai dis le matin il ne fait pas attention à grand-chose. Le coréen s’était donc accroupie pour prendre sa sœur sur son dos -évitons de lui faire faire trop d’efforts- , enfin sur son dos les voila partit pour l’infirmerie. « Finalement j’arriverais quand même en retard, alala t’aurais pas pu me le dire avant? », elle le tapa doucement sachant qu’il disait cela en rigolant, sa petite sœur était la plus important pour lui croyez vous vraiment qu’il allait lui en vouloir d’arriver en retard parce qu’elle est malade. Hwannie eut donc un petit sourire quand celle-ci l’eut frappé et continua d’avancer tout doucement jusqu’à l’infirmerie qui se trouvait vraiment à l’autre bout de l’université. Enfin arrivé il déposa sa sœur doucement puis repartie tout en lui disant que si jamais elle devait rentrer il appellerait un taxi pour elle car il ne pouvait pas faire autrement.
Son portable vibrait, c’était un des gars de sa classe qui lui envoyait un message pour demander où il était passé et demandait si il n’avait oublié qu’aujourd’hui une personne venait dans leur classe pour jenesaisplusquoi. Il avait vraiment zappé ce truc, pour qui il allait passé en arrivant en retard, roh puis c’est pas comme si c’tait voulu après tout sa sœur avait des problème.

Devant la salle il reprit son souffle (ce qu’on doit savoir c’est qui la couru hein), il ouvrit doucement la porte et entra en essayant de faire le moins de bruit possible, il fit une fine révérence à son professeur pour s’excuser et fila s’assoir … quoi devant ? C’était une blague ? Ben ouais devant, c’est ça quand on arrive en retard on a plus vraiment le choix de la place où l’on veut aller. Il partit donc devant et sortit de quoi noter, oui il y aurait bien quelque chose a noter non ? Oh il n’avait même pas encore fait attention à la personne qui devait donc venir dans le cour, où était-elle ? En fait il ne voyait personne debout a part son professeur, était-elle en retard elle aussi ? Ou bien était-elle assise quelque part ? C’est bien ce que se demandait hwannie, il regarda un instant son téléphone et vérifia si sa sœur ne lui avait envoyé aucun message pour lui demander d’appeler un taxi, il ne fallait pas qu’il se fasse trop de soucis, comme l’a dit l'infirmière un peu de repos et un peu de sucre et elle serait de nouveau sur pieds donc bon sans doute que Jisu allait restait une heure ou deux coucher à l’infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Jung Min Ah;
............................................

CRYING ; LOVE IS PAINFULL




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Lun 7 Fév - 20:52

C’était la première fois que la demoiselle avait demandé à participer à une journée de cours des étudiants en dernière année de photographie. Pourquoi est-ce qu’elle voulait faire cela ? Pour simplement, si certains sont intéressé, faire débuter les nouveaux arrivants sur la scène en les prenant sous ses ailes et ainsi lui faire un petit nom, si toutefois Min Ah arrive à se faire connaitre. C’était de plus un moyen pour ces derniers d’avoir un métier dès la sortie de l’école – mais pour cela, il faut vraiment que le jeune qu’elle prendra soit déjà très bon, mais aussi volontaire et d’accord pour travailler pour elle. Par chance, on avait accepté qu’elle intervienne aujourd’hui pour demander à ces jeunes ce qu’ils envisagent pour plus tard, et si cela les intéresserait. Mais pour le moment, elle était seulement en train de se préparer tranquillement chez elle, alors que son frère mangeait. La jeune femme n’allait pas vraiment miser sur le côté extravagant dans sa tenue, mais se baser sur une tenue assez simple – même si ça ne l’était jamais réellement avec elle. Ce pour quoi elle avait opté ? Des collants de latex noir, et une robe en laine assez courte, imitant la peau d’un léopard mais blanche avec des taches roses – oui, fallait faire dans l’original. C’était alors pieds-nus qu’elle rejoignit son frère dans la cuisine qui avait pour chic, comme tous les matins, de commenter ses tenues. « Tu vas à une école là je te signale… les mecs vont pas réussir à garder leur sérieux tu sais ? » fini-t-il par dire alors qu’elle prenait un bol et se servait des pâtes. Elle ne disait rien, elle savait totalement qu’il avait raison – mais en même temps, ce serait pour voir si ils réussiraient à garder leur sérieux, car si ils travaillent avec elle, ils devront s’habituer à la voir ainsi et surtout à voir des mannequins tout aussi sexy.

Une fois fini, la demoiselle fini par choisir une paire de chaussure assez simple, mais avec tout de même une petite dizaine de centimètre de talons. Attendant son frère sur le pas de la porte, Min Ah regarda l’heure qui lui faisait face. « Pour une fois que c’est moi qui suis en avance ! Allé, je pars avec toi.. » Et lorsqu’il vint mettre lui aussi ses chaussures, la jeune femme réajusta ses habits. C’était ça, d’avoir une grande sœur – plus petite que lui avec des talons, c’est vrai, mais bon – qui était styliste, il devait constamment faire attention à ses habits et à comment il se montrait. Ou sinon, Min Ah se chargeait de tout faire pour qu’il soit parfait – ce qui valut aussi un sourire des deux. Ce fut à peine une dizaine de minutes de marche qu’ils arrivèrent dans le hall principal de l’école, où ils se disent finalement au revoir pour la journée, même si elle se doute qu’elle arrive bien à le retrouver quelque part dans les couloirs, elle savait où il trainait ! Enfin, la jeune femme se dirigea naturellement vers la salle des professeurs où devait l’attendre le professeur chez qui elle se présentera. Bien évidemment, pas mal de regards se tournaient vers elle – à la fois des regards de jeunes hommes, mais aussi de certaines filles qui devaient se dire qu’elle était vraiment bizarre à être habillée ainsi, mais elle s’en fichait totalement, leur souriant même. N’avaient-ils pas l’habitude de voir une fille ainsi habillé les années précédentes ? C’est à croire qu’on l’avait totalement oublié ou qu’on ne savait pas qui elle était. Mais Min Ah ne se décourageait pas, elle était sûre que d’ici trois à quatre ans, si elle retourne dans cette école, les élèves la reconnaitront !

Elle fut enfin arrivée à la salle des professeurs où elle ne tarda pas à voir celui qui devait la présenter. Il fut légèrement perplexe en posant son regard sur la tenue de la jeune femme, mais lui sourit tout de même « je vois que vous ne faites pas dans le plus simple dans vos créations mademoiselle Jung », ce qui valut tout de même un sourire de la part de l’intéressé avant de faire une légère révérence. Elle le suivit finalement jusqu’au premier cours magistral que ses élèves en photographie devaient avoir, et s’assit dans le coin de l’amphithéâtre, tout en bas, histoire de ne pas trop se faire voir avant le moment voulu. Les élèves entrèrent et ne firent même pas attention à elle. Le professeur, qui fit pour la première fois – apparemment, vu l’étonnement des élèves – l’appel, pour qu’il puisse ainsi dire à Min Ah qu’elle pouvait venir une fois que tout le monde serait là. Sauf qu’il en manquait un à l’appel, une personne dont le nom lui disait quelque chose. Mais après tout, il pourrait y avoir deux Kwon Tae Hwan en dernière année de photographie, non ? Ce jeune homme fini tout de même par arriver, envolant ainsi le doute sur sa personne ; c’était bien le Taehwan qu’elle connaissait. Le professeur fini ce qu’il avait à dire avant de finalement tendre la main en direction de la demoiselle qui se leva automatiquement pour aller le rejoindre, alors qu’il parlait : « Je vous présente mademoiselle Jung Min Ah, celle qui assistera à vos cours durant toute la journée et qui regardera à quel point vous pouvez faire preuve de professionnalisme durant vos cours de pratique – mais je vais plutôt la laisser se présenter et vous dire ses motivations.. » et il donna alors le micro qu’il tenait pour finalement la laisser seule sur l’estrade. La jeune femme prit un peu de temps avant de parler, faisant d’abord un rapide tour du regard des élèves qui se présentaient devant elle. « Bonjour à tous, je me nomme Jung Min Ah. Peut-être que certains d’entre vous me connaissent de vu ou de nom, car j’ai été élève dans cette école il y a bientôt deux ans, mais en stylisme. Oui, je suis styliste, et certains connaissent peut-être ma boutique pas loin d’ici. Je ne suis pas venue ici simplement pour voir ce que vous faites, j’ai une motivation particulière. Celle de trouver, pourquoi pas, un ou une futur photographe qui voudrait travailler pour moi et avec moi. Bien sûr, mes attentes sont grandes, et c’est pour cela que je suis ici – comme dit votre professeur, je veux voir à quel point vous pouvez faire preuve de professionnalisme tout en étant étudiant, et quelles sont vos motivations principales. Je vais vous accompagner durant toute la journée, donc n’hésitez pas à venir me poser la moindre question ! À présent, je vous laisse retourner à votre cours… » puis fini par un sourire en redonnant le micro au professeur avant de rejoindre sa place. Ce ne fut qu’à la fin du cours, lorsqu’elle disposa alors d’une heure avec les élèves, qu’elle se releva « À présent, nous avons une heure de libre pour faire connaissance et pour que je puisse répondre à vos questions. Je resterais là, donc n’hésitez pas à descendre pour me parler – je vous demanderais juste de ne pas faire énormément de bruit… Merci ! » dit-elle avant de s’asseoir au bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Kwon Tae Hwan;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Mar 8 Fév - 11:33

Son regard était toujours posé sur son portable, il se foutait d’être devant et que quelqu’un le voit le plus important pour lui était donc sa petite sœur, celle-ci n’ayant envoyer aucun message après que cinq minutes soient passées il en conclut donc que Jisu n’était pas si mal que ça et qu’elle avait juste besoin de reprendre un peu de forces, hwannie avait donc ranger tranquillement son portable dans sa poche et posa sa tête sur la table se demandant bien quand est-ce que le cour allait commencer. Un de ses camarades l’avait prévenu qu’il ne valait mieux ne pas dormir durant toutes journée car aujourd’hui était un peu comme un ‘entretien d’embauche’ , hwannie donc éviterait de s’endormir il dormira à l’heure du repas. La personne qui était venue aujourd’hui avait enfin commencée sa présentation, hwannie lui avait toujours sa tête contre son bureau en fait il releva celle-ci seulement quand il entendu le nom de la personne. Jung Min Ah ? Non ce n’est tout de même pas celle qui l’avait un peut beaucoup ignorer quand même ? Il tourna son regard vers elle et fut tout de même assez surpris en la voyant, il put remarquer que celle-ci avait toujours autant des tenues qui sortaient hors du commun. Il l’a regarda un instant avant de reposer sa tête contre son bureau après tout pendant son discourt il pouvait bien dormir un tout petit peu non ? Ben fallait croire que non car il reçu une tape de la part de sa voisine qui lui écrivait un simple mot pour lui dire de ne pas dormir et de respecter minah qui expliquer en quoi consistait tout ça. Ash vraiment jamais il ne le laisserait tranquille… il releva donc sa tête et regardait donc minah qui expliquait tout son truc. Au final sa voisine avait raison de ne pas l’avoir laissé dormir car sinon il n’aurait pas su pourquoi celle-ci était venue, travailler plus tard pour elle ? Lui il voulait bien après tout comme ça il était sûr d’avoir quelque chose dés sa sortit et puis on sait tous qu’il fait partie des meilleurs élèves de photographie alors il pouvait très bien avoir sa chance. Après ça et bien le cours se déroula pendant une heure tout a fait normal, après tout elle devait juste regarder ce que les élèves faisaient non ? Mais bon ça n’expliquait pas à hwannie comment elle sélectionnait la personne qu’elle prendrait pour travailler pour elle, il irait sans doute lui demander plus tard et cette fois-ci ça ne sera pour essayer de la draguer ou autres non juste pour savoir, car il avait beau travailler dans un coffee shop, travailler en tant que photographe l’intéressait bien plus que de travailler en tant que simple serveur dans un coffee shop, normal vous me direz. Vers la fin de l’heure son portable se mit a vibre, alors en fin de compte sa petite sœur devait rentrer chez eux ? Ouais il fallait sans doute pensait cela, hwannie sortit donc de la salle après avoir tout expliqué à son professeur et avoir dit qu’il se dépêcherait, il couru jusqu’à l’infirmerie et vit sa sœur toujours aussi blanche, qu’est-ce qu’elle avait bien put prendre hier pour la rendre comme ça ? C’était bien ce qu’il se demandait. « Ne tu sais qu’à cause de toi je rate un truc super intéressant » la pauvre il lui sortait ça comme ça alors qu’elle, elle tenait a peine debout, il se baissa pour la prendre sur son dos ben ouais c’était mieux ils iraient plus vite puis au moins sa sœur elle ne tomberait pas ou autres. Il retourna devant la porte de la salle où il était et expliqua qu’au final il devait ramener sa sœur chez eux et qu’il reviendrait donc pour la deuxième heure vu le temps que ça lui prendrait , le professeur connaissant la vie de famille des Kwon n’avait pas vraiment le choix et donc le laissa repartir.

Sa sœur enfin au chaud à la maison, il repartit donc en courant ? Non tout de même pas mais il marchait tout de même assez vite pour ne pas être encore trop en retard, alala vraiment aujourd’hui il ne faisait que des aller / retour ce qui l’agaça énormément non mais c’est vrai autant les gens vont le devancer pour le poste et ça ben il acceptera pas vraiment. Enfin arrivé dans la salle, il retourna a sa place sans faire un bruit certaines personnes ce demandait bien ce qu’il pouvait faire d’autre commencer déjà même à critiquer par rapport à tout ça, les habitudes quoi, après tout quand on vient d’un milieu moyen et que l’on est dans une école de riche il est toujours assez compliqué de ce faire respecter par certaines personnes, mais enfin il s’était dit qu’a l’université il ne ferait aucun problème donc il laissait passer sans rien dire. Minah était entouré de tout plein de garçon, on se demandait pourquoi tient, oh ils se feraient sans doute jeter un par un quelques minutes après c’était obligé ben ouais maintenant il savait comment elle était elle. Lui préféra griffonnait sur son cahier en attendant qu’il n’y est plus personne pour aller poser ses questions, il se demandait bien comment il serait devant elle, le mieux c’est de faire comme si il ne la connaissait pas non ? Ben si c’était sans doute le mieux a faire. Comme prévus les gars retourneraient à leurs places une tête toute déçut, cela fit rire hwannie (non mais il a pas rigolait comme un débile) personne même n’avait dut le remarquer a par sa voisine et son voisin qui d’ailleurs devait se demander pourquoi celui-ci c’était mit d’un coup à rire comme ça. Il se releva remit son haut bien en place avant d’aller au bureau, ben oui quand même il allait bien lui poser sa question, peut-être que celle-ci en avait parlé avant mais bon lui il n’était pas là donc bon … enfin devant le bureau où minah était se contenta de faire un sourire à celle-ci avant de poser sa question bien tranquillement « Vu que je n’étais pas vraiment là avant, je ne sais pas si on t’a.. vous a déjà posé cette question, mais comment la personne sera sélectionner ? » t’as, vous il ne savait pas vraiment comment lui parlait , mais bon si il devait faire comme il ne la connaissait pas il devait le faire jusqu’au bout et donc la vouvoyer. Enfin bref il attendit tout simplement que celle-ci lui réponde, comme on pouvait le voir quand il est à l’école et à l’extérieur ce n’est plus vraiment la même personne, oui il évite de se faire trop remarquer. Bref à mon avis celle-ci s‘attendait bien a voir hwannie arrivait et lui d‘ailleurs avant quand même un peu réfléchit à ce qu‘il aurait très bien put lui poser comme question, un excuse pour aller la voir hein, non pourquoi vous pensez ça, pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Jung Min Ah;
............................................

CRYING ; LOVE IS PAINFULL




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Mar 8 Fév - 19:40

La jeune femme, bizarrement, s’attendait à avoir une masse de jeunes hommes venir vers elle une fois qu’elle fut assise. Au début, ce ne fut qu’une demoiselle qui se pressa pour venir lui poser une petite question, en rapport à sa difficulté pour ouvrir elle-même sa propre boutique et de trouver des personnes qui pourraient travailler pour elle. À vrai dire, avec l’argent qu’elle possède, ce n’était pas si difficile de construire sa propre ‘entreprise’ si on pouvait dire cela ainsi – et puis, avec les relations que ses parents entretenaient, il était assez facile de trouver des personnes qualifiés pour travailler pour elle et avec elle. Car non, elle n’était pas seulement la patronne mais mettant aussi la main à la pâte – on pouvait même dire que c’était elle qui donnait le plus de son temps dans son travail en dessinant les vêtements, en les confectionnant de temps en temps lorsqu’elle voulait surtout poser sa touche personnelle, et c’était elle qui dirigeait la totalité de la boutique et de l’atelier. On pouvait dire qu’elle était vraiment autonome, oui. Et c’est ce qu’elle avait répondu à la jeune femme : l’autonomie et la motivation d’une personne prime tout particulièrement lorsqu’elle veut se lancer dans quelque chose en solitaire – en plus d’avoir un bon capital pour débuter. La demoiselle reparti s’assoir pour réfléchir à d’autres questions, et ce fut à ce moment-là que Min Ah fut envahi par une petite dizaine de jeunes hommes. Bizarrement, elle fut surprise lorsqu’un commença à lui poser des questions vraiment sérieuses. Quoi ? Oui, elle s’attendait à ce qu’ils viennent plus faire connaissance, lui demandant des choses personnelles plutôt que de poser des questions sur ce qu’elle fera aujourd’hui et compagnie. Ou c’était tout simplement pour dire comme quoi ils sont vraiment sérieux, et pour avoir une chance par la suite d’être pris pour travailler avec elle – et pour pouvoir la draguer par la suite, pourquoi pas. Mais ça, ils pourraient toujours courir, mais Min Ah ne montra rien de ses petits préjugés peut-être mal fondés sur eux. La demoiselle répondit de la façon la plus naturelle et professionnelle qu’elle pouvait, malgré les questions qui devenaient de plus en plus personnelles. Jusqu’à la fameuse question : « est-ce que vous avez un numéro personnel sur lequel nous pouvons vous joindre en cas de questions après cette journée ? ». Bon d’accord, la question était assez bien faite et pas directe. Mais la demoiselle ne put s’empêcher de répondre avec un sourire cynique « pensez-vous vraiment que je vous laisserais le droit de connaitre mon numéro ? » ce qui valut finalement un départ des jeunes hommes, où certains – d’après ce qu’elle pouvait voir – étaient déçu.

La coréenne nota alors sur son bloc-notes les questions qu’on lui avait posés, ou à peu près, et quelques impressions sur les jeunes hommes – heureusement pour elle que le professeur lui avait laissé un trombinoscope histoire qu’elle puisse mettre des noms sur les têtes de tout le monde ! Elle eut donc simplement le temps d’écrire ses quelques impressions avant qu’une autre personne vienne à son bureau. Lorsqu’elle releva la tête, elle remarqua alors que le jeune homme qui était arrivé en retard l’heure précédente était devant elle, souriait. Min Ah ne put s’empêcher de lui sourire, aussi bien parce qu’il était un élève et qu’il avait une question – elle présumait – mais aussi parce que cela faisait un petit moment qu’elle n’avait pas vu le jeune homme. Le fait qu’il l’ait d’abord tutoyé avant de la vouvoyé la fit légèrement rire. Après tout, elle n’avait pas vraiment de problème pour vouvoyer quelqu’un, surtout dans ce genre de conditions – mais elle se doutait que c’était assez difficile de la vouvoyer pour lui ! Pendant un petit instant, la jeune femme réfléchit à sa question. Comment est-ce que la personne sera sélectionné, hein ? C’était une question qu’elle attendait et qu’elle n’avait pas eu auparavant, alors que pourtant elle avait fait une rapide allusion lors de sa présentation. « Eh bien… je vais voir comment vous travaillez, si vous savez faire preuve de professionnalisme et d’autonomie, de créativité… » Pour elle, la créativité, l’imagination, était quelque chose qui primait encore plus que les deux autres critères. Une photo, tout comme un vêtement, n’est pas original si il n’a pas été imaginé par le créateur-même. « Après… je pense que faire connaissance avec tout le monde est aussi la meilleure chose à faire, puis… j’ai jusqu’à la fin de l’année scolaire pour savoir qui est le ou la meilleure pour me rejoindre ! » fini-t-elle par dire en lui souriant. Bien sûr, même si elle le connaissait et même si elle lui avait proposé de travailler avec elle après sa scolarité, elle ne voulait pas dire qu’il était plutôt bien positionné dans son classement – mais il fallait que tout le monde de cette école avait la chance d’accéder à cette profession, c’était pour cela qu’elle était venue ici. La jeune femme se releva et pris alors de quoi écrire pour se diriger vers le tableau. Ce qu’elle écrivit ? Son adresse internet, et l’adresse de sa boutique – et fini par prendre le micro pour s’adresser à tous les élèves. « Pour tous ceux qui sont intéressé pour travailler avec moi, vous pouvez m’envoyer une sorte de CV à cette adresse ! Je vous demande simplement vos motivations, et bien évidemment quelques photographies faites par vous-même en pièces jointes. Si vous voulez me parler en personne, ceci est l’adresse de ma boutique, pas très loin d’ici – je suis toujours présente lors des heures d’ouverture, il suffit simplement de me demander en disant qui vous êtes ! Je compte tout de même sur vous pour m’envoyer au moins un mail ; merci. » Elle regarda alors les jeunes hommes d’auparavant qui avaient apparemment l’air vraiment heureux d’avoir de quoi la joindre. Min Ah retourna alors son bureau, et tout en rangeant ses affaires – comme la sonnerie allait bientôt retentir – elle parla au jeune homme toujours à son bureau : « Tu n’as pas besoin de m’envoyer un mail pour ça, et si tu as la moindre question tu sais où me joindre. Mais je voudrais quand même savoir tes motivations et si tu n’as pas quelques-unes de tes photos avec toi ? – Ah, et tu peux me tutoyer si t’arrives vraiment pas avec le ‘vous’ ! » la fin était dite dans un sourire, bien entendue. Mais elle remarqua alors qu’elle avait parlé un peu trop fort à un moment, lorsqu’elle lui dit qu’il savait où me joindre : elle entendait quelques paroles des jeunes hommes d’avant qui se dirigeaient vers la sortie « tss, il a son numéro, j’en suis sûr ! », ce qui fit lever les yeux de notre coréenne au ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Kwon Tae Hwan;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Mer 9 Fév - 18:21

Au final hwannie s’était levé pour à son tour demander à la coréenne quelque renseignement, bien qu’il la connaissait déjà et que bien avant aujourd’hui minah lui avait proposé de travailler avec elle plus tard il voulait tout de même savoir ce qui ferait que ça serait cette personne qu’elle prendrait et non pas une autre. De plus si elle venait là c’est qu’elle avait en tête de peut-être prendre quelqu’un d’autre que lui et ça ben il l’accepterait pas vraiment, ben ouais ce faire devancer par quelqu’un d’autre, hwannie il n’aime pas ça, mais pas du tout même. Voila pourquoi il s’était levé jusqu’au bureau où se trouvait celle-ci au final il devait montrer qu’il s’intéressait à ça car sinon peut-être que paf le travaille lui filerait sous le nez. Quand il fut enfin devant le bureau la question en tête fut tutoiement ou bien vouvoiement , après tout il l’avait déjà vu a plusieurs reprise bon d’accord on efface la rencontre parce que monsieur c’était tout de même prit un petit vent u.u , mais après il l’a vu plusieurs fois au coffee shop et c’est d’ailleurs là que celle-ci lui a proposer ce futur boulot, mais bon ça ne voulait pas non plus dire que c’était des super potes de plus on ne pouvait même pas dire qu’ils étaient amis, on dira juste que c’est une connaissance, une connaissance qui peut-être plus tard deviendra une amie mais passons, nous ne somme pas là pour parler de ça, non nous somme là pour parler du après l’université c’est tout. Donc le coréen lui avait posé sa question en bugant un tout petit peu sur le tu ou vous normal, lui qui pensait que ça question aurait été demandé plusieurs fois ou même qu’elle en avait déjà parlé plutôt fut content de voir qu’au final non personne ne s’était posé cette question, bizarre les gens non, pour hwannie en tout cas c’était essentielle de savoir sur quoi elle se fixerait pour choisir la personne qu’elle prendra avec elle (dit comme ça on dirait que je parle d’une émission débile u.u). Après la réponse de celle-ci le coréen se sentit soulager d’apprendre tout ça, il était très bien placé pour être celui qu’elle choisirait mais bon ne nous faisons pas trop de faux espoir, ben ouais ça serait tellement con si à la fin ce n’était pas lui. « Je vois, bon ben c’est tout ce que j’avais à demander en fait… » il lui rendit son sourire, il resta encore un petit moment ben ouais peut-être que dans quelques instants il aurait une nouvelle question à lui demander, mais bon en attendant celle-ci se releva pour s’adresser au près de tout le monde et oui l’heure de cours était bientôt finit du coup celle-ci noter adresse mail et adresse de sa boutique pour tout ceux qui aurait de nouvelle question à lui poser. Hwannie ne prit pas note de tout ça après tout il la reverrait sans doute au coffee shop et puis elle lui avait déjà passé l’une des cartes de son magasin et il avait son numéro aussi donc oui il avait vraiment de quoi la joindre et n’avait pas besoin de noter ça, bien que peut-être qu’il aurait dut faire genre, on sait jamais y a tellement des langues de vipères dans sa classe qu’ils seraient capable de penser que celui-ci soit super proche de minah ou autres alors que vraiment pas du tout malheureusement –sors-, bref il l’attendait tranquillement à son bureau pour au final lui demander si lui aussi devait faire tout ça, mais bon a croire que celle-ci lisait dans ses pensés car tout en rangeant ses affaires elle lui dit que lui n’avait pas besoin de faire tout ça alléluia non mais c’est que bon envoyer un mail et tout il avait pas vraiment le temps avec tout ce qu’il faisait u.u a dire comme ça on dirait que taehwan à un emploie du temps de ministre, alors que pas du tout mais bon entre son boulot et les études plus s’occuper de l’appartement et de sa sœur ben il n’avait plus vraiment le temps pour lui ces temps-ci alors bon quand on pouvait voir minah ou bien la contacter autrement que par mail c’était mieux. « Mes motivations… enfin tout façon je suis pas obligé de te dire tout ça la tout de suite hein ~ par contre pour les photos j’en ai sur moi enfin pas là mais dans la salle ou on fait tout développer, donc si tu veux on va voir après si t’as rien a faire quoi » , non mais ouais le vous ça ne lui allait pas du tout et puis bon minah elle avait quoi un an d’écart avec lui alors bon quand t’es jeune va vouvoyer quelqu’un qu’a juste un an de plus que toi u.u , puis bon vu qu’elle disait que ça ne la dérangeait pas alors il ne voyait pas pourquoi il allait continuer de la vouvoyer. Il se contenta de sourire un instant avant de se retourner après avoir entendu un nouvelle remarque de la part de l’un de ses camarades, non mais ils avaient vraiment que ça à faire, sur le coup hwannie il n’avait pas gardé sa pour lui. « Qu’est-ce ça peut te faire que j’ai son numéro ou non ? » ben quoi il n’avait pas non plus bouffé le gars, quoi que bon vu le ton qu’il avait mit la dedans, il aurait très bien put se sentir agresser l’autre. « Bon tu me dis si ça te va ou pas qu’on aille voir les photos moi je vais aller ranger mes affaires en attendant. » de ce pas le coréen repartit donc à sa place pour ranger toutes ses affaires, la salle se vidait peu à peu bien qu’il y restait encore quelques garçons, ben quoi ils attendaient quoi tous là ? u.u C’est fous ce que les gens de sa classe sont vraiment désespérant.

.................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Jung Min Ah;
............................................

CRYING ; LOVE IS PAINFULL




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Jeu 10 Fév - 19:42

Malgré le fait qu’elle savait déjà que Tae Hwan adoraient plus que tout la photographie et était très bon, Min Ah voulait surtout savoir beaucoup plus de ses motivations, et pourquoi pas la raison de ses études en photographie, pourquoi il aime ça et compagnie… Cela a beau être quelque chose d’idiot, mais c’est pourtant un truc important pour la jeune femme ! Faire un métier ou même des études qui n’intéressent pas forcément les personnes, c’est sûr que cela aboutira à l’échec total – c’est pourquoi elle était venue pour leur dire, en quelque sorte, ceci, et voir grâce aux mails qu’elle recevra plus tard si ces personnes sont vraiment motivés. Tae Hwan était en quelque sorte une exception car elle le dispensait d’un mail – elle le saurait assez bien aujourd’hui et les prochaines fois qu’elle le rencontrera, et puis elle savait qu’il n’avait pas spécialement le temps en jonglant entre les cours et le boulot. Lorsqu’il lui dit qu’il pouvait lui montrer ses photos dans le local de développement, la jeune femme acquiesça d’un mouvement de tête et d’un sourire, car elle n’eut pas le temps de lui répondre quoique ce soit. Pourquoi ? À cause de la remarque qu’un jeune homme, qu’un élève, venait de faire – il croyait, assez fort pour être entendu, que le coréen avait le numéro de Tae Hwan. Et elle n’eut non plus le temps de dire quoique ce soit que le concerné répondit – assez méchamment, tu dois moins ça l’était même si ce ton n’était pas vraiment voulu. Min Ah ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel et de soupirer. Quoi ? Elle ne rétorquait rien ? Non, cela ne servait strictement à rien – de toute façon, elle ne pouvait pas arrêter une quelconque jalousie de la part du jeune homme qui a fait la remarque. Donc, elle devait juste laisser passer et ne rien dire – c’était la seule chose à faire. Le coréen partit donc, comme il l’avait dit, ranger ses affaires. Pendant ce temps, Minah put elle aussi ranger les siennes, car malgré le fait qu’elle n’avait pas ramené beaucoup de choses, elle avait vraiment les classer – et puis comme elle avait faire une feuille par personne, elle a préféré les classer par nom après avoir écrit quelques mots sur la feuille concernant Tae Hwan. C’était un moyen pour elle de se souvenir des choses qu’elle avait vu et entendu aujourd’hui, puisqu’elle ne pourrait pas se rappeler de qui a dit ça une fois rentrée chez elle – les feuilles étaient ce moyen-là d’associer les paroles aux personnes. Chacun avait sa tactique, elle, c’était ça. Et puis comme elle avait l’habitude avec les papiers – concernant surtout les papiers de sa boutique et de tous ses employés et compagnie – cela ne prenait que vraiment peu de temps pour trier le tout et ranger.

Lorsqu’elle releva la tête une fois son dossier dans les bras, elle remarqua qu’un jeune homme, autre que celui avec qui elle devait aller au local, la regardait avec un sourire sur les lèvres – sourire auquel elle répondit bien évidemment pendant qu’il prenait alors timidement la parole : « Dites… est-ce que… je pourrais vous montrer quelques-unes de mes photos ? mais… elles sont dans mon cassier… ». La jeune femme fut surprise du fait qu’il lui parle ainsi, habituée des mecs d’avant. Mais elle se souvient qu’elle ne l’avait pas vu au bureau. La demoiselle remarqua alors les joues rouges du garçon, ce qui la fit sourire un peu plus. « Bien sûr que vous pouvez me montrer vos photos, j’en serais même ravie ! Mais… Est-ce que vous pouvez les chercher et me retrouver au local de développement ? J’y serais avec Monsieur Kwon qui me montrera aussi de ses photos. » Minah remarqua de suite la mine légèrement déçue du jeune homme mais il acquiesça quand même et sorti de la salle. Elle savait parfaitement qu’il allait les rejoindre, même si il devrait sûrement hésité à frapper à la porte avant de rentrer – de peur de les voir trop proche, peut-être ? Tiens, c’est comme ça que la demoiselle fit un léger rapprochement entre les joues rouges, la demande et la mine déçue : lui faisait-elle de l’effet ? Min Ah y réfléchit un petit instant avant de finalement secouer la tête et de sortir de la salle à présent complètement vide. Lorsqu’elle retrouva Tae Hwan, elle ne put s’empêcher de le prévenir. « Il y aura un jeune homme qui nous rejoindra dans le local – il est parti cherché de ses clichés pour pouvoir me les montrer ! » Cela ne devait en aucun cas déranger le coréen, à moins qu’il souhaitait à tout prix être seul avec elle – mais ça, il doit savoir qu’il devait en tout lieu s’empêcher de le montrer. Ils se dirigèrent finalement jusqu’au local où il n’y avait personne, quelque chose de bons car c’était toujours mieux de ne pas déranger quelqu’un en plein travail. « Est-ce que tu as des photos de modèle ou d’objets ? Je veux dire… comme ce sera principalement des mannequins ou des vêtements ou accessoires que vous prendrez en photo, ce serait mieux de me montrer ça en premier.. » Quoi de plus logique après tout ? Le temps que le jeune homme cherche ces photos, quelqu’un frappa à la porte – Min Ah ne se retint pas pour ouvrir la porte au jeune homme d’avant… totalement essoufflé. Il avait couru pour les chercher ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Kwon Tae Hwan;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Ven 11 Fév - 21:08

En fait sans même le vouloir sans doute que le coréen montrerait ses motivations à minah, après tout elle l’avait déjà vu plusieurs et fois et je suis bien sûr qu’elle avait dut constater que hwannie était très passionné parce ce qu’il faisait, ouais ce n’était pas le genre de gars qui avait été forcé a faire tel études, quel parents forceraient son enfant a faire des études dans la photographie ? Vraiment aucun, et puis toutes façon les parents ne pouvaient rien dire car il n’y avait pas de parents dans cette histoire, les Kwon se résume juste à Jisu et lui personne d’autre sa mère est aux oubliettes quand à son père lui pour l’instant il ne sait pas réellement dans quoi le classer, donc pas de père on dira cela comme ça. Donc la passion pour la photographie il se l’était trouvé tout seul, oui tout seul ou bien alors non, en fait c’était le grand frère de son meilleur ami qui lui avait donné cette passion quand il allait chez son meilleur ami hwannie passait plus de temps avec le grand-frère de celui-ci avec lui, bref je ne vous raconte pas les disputes qu’il y a put avoir entre le grand-frère et le meilleur ami a cause de ça, enfin en tout cas hwannie lui il était tombé fou amoureux de la photographie. Bien qu’enfant il n’eut qu’un simple argentique tout pourrit qu’il avait réussi a avoir pas très cher il réussissait a faire de très belle photo et le premier vrai appareil photo qu’il eu fut offert par l’une des filles qui étaient follement amoureuse de lui et dont il se servait tout simplement, quoi elle était riche autant en profiter non ? En tout cas deux jours après même pas un jour après cette fille avait le cœur brisé, enfin bon hwannie a toujours était connu pour ça briser le cœur de jeune fille innocente mais passons, revenons en au sujet principal la photographie. La motivation, il ne savait pas comment la montrer, sans doute qu’en voulant montrer ses photos là tout de suite c’était déjà une motivation non ? En tout cas minah ne devait pas s’attendre à recevoir quelconque mail ou bien message pour avoir les motivations de celui-ci, ce n’est pas en écrivant une lettre qu’on le prouve sa motivation, hwannie a toujours pensé cela, après tout dans ce genre de truc on peut très bien mentir la personne ne s’en rendrait même pas compte étant donné que c’est une lettre ou bien un message on peut bien dire que l’on est super motivé si c’est pour au final montrer aux autres qu’on étaient pas si motivé que ça, de plus les lettres c’était pas vraiment le truc de hwannie, aucun temps pour être sur l’ordi il était sur celui-ci seulement pour se servir de Photoshop c’était tout, le reste il s’en foutait totalement. Il avait donc proposé à minah d’allait juste après dans la chambre noir pour lui montrer les dernières photos qu’il avait prit, photos toutes récentes, oui elle datait tout juste du weekend dernier et son model n’était autre que sa petite sœur, sa petite sœur était un très bon model sisi. Le coréen était donc partit ranger ses affaires et un autre en profita pour aller voir minah, un élève qui était d’ailleurs assez discret oui on l’entendait presque jamais en cours, d’ailleurs pour dire vrai hwannie ne connaissait même pas le nom de celui-ci faut dire que c’est pas trop le grand amour avec les gens de sa classe alors bon hwannie ne s’intéresse pas vraiment à eux seulement aux études et à ceux qui quelque fois lui parle. Bref il put apercevoir l’autre devenir un peu rouge, vraiment ils avaient quoi tous avec minah ? A croire qu’ils n’avaient pas vu des femmes depuis trois millions d’années u.u . Enfin bref il passa son sac sur lui et repartie au bureau de minah après avoir bien gentiment attendu que monsieursansnom -sors- parte. Après cela il sortit donc tranquillement avec minah celle-ci d’ailleurs le prévenait qu’un élève viendrait lui aussi montrer ses photos « Okay, pas de soucis du moment qu’il entre pas dans la pièce » non c’est pas qu’il voulait rester qu’avec la coréenne (quoi je vous jure u.u) c’est juste qu’une chambre noir faut savoir que ce n’est pas immense et donc déjà à deux ça allait être assez serrer alors à trois je vous en parle même pas, bon peut-être que minah elle devait se dire pourquoi il veut pas qu’il entre hein mais bon il s’en foutait, lui savait très bien pourquoi et elle, elle serait pourquoi dans très peu de temps.

Les deux arrivèrent enfin devant la chambre noir et entrèrent et là faut vraiment avouer qu’ils étaient très proches, mais bon il pouvait pas vraiment faire autrement c’était la pièce qui était comme ça, dans une aussi grande école, hwannie n’a pas vraiment comprit pourquoi il avait fait cette pièce si petite, sans doute pour que cela soit plus chaleureux mais bon, bon ils étaient tout les deux coller et bien que beaucoup d’idées pourraient passés dans la tête de hwannie, il ne fit rien de ses idées se contentant seulement de dire à la coréenne « Tu comprend maintenant pourquoi il ne peut pas entrer ici » , il essaya de se décala un tout petit peu histoire d’aller là où se trouvait ses photos. Elle recherchait des photos avec des personnes et des objets, alors elle allait être servit en ce moment hwannie ne faisait que ça, faut dire que bon les photos de paysages se ressembles tous trop et rare sont les fois ou l’on tombe sur un truc vraiment très magnifique enfin passons, il commençait a regarder ce qu’il pouvait montrer à la coréenne quand l’on tapa à la porte, sans doute monsieursansnom qui arriver pour montrer ses photographies. Le coréen était tout rouge et tout essoufflé, a croire qu’il voulait que minah voit ses photos avant celle de hwannie ’o’ « Vas voir moi en attendant je regarde les merveilles que je peux te montrer » au moins il pourrait prendre un peu son temps pour faire son choix enfin il ajouta avant que celle-ci ne sorte « Enfin peut-être que tu veux voir tout ce que j’ai fais ? »

.................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Jung Min Ah;
............................................

CRYING ; LOVE IS PAINFULL




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Sam 12 Fév - 13:30

La demoiselle ne savait vraiment pas pourquoi le coréen lui avait dit que l’autre ne pouvait pas rentrer dans la pièce, mais maintenant elle savait pourquoi. Qui a eu l’idée de faire une pièce aussi petite alors qu’on est dans la plus grande université de Seoul ? C’était vraiment idiot. C’était aussi mauvais pour tous les claustrophobes – heureusement que Min Ah ne l’était pas. Mais elle n’aimait tout de même pas les pièces trop petites ou trop serrés, elle avait l’impression d’être enfermé dans une cage et de ne plus pouvoir ressortir – une incapacité à être libre, ce que la jeune femme redoutait le plus. Mais ça allait si ce n’était que pour quelques temps, elle pourrait supporter – puis ses pensées se tourneront toutes sur Tae Hwan et ses photographies, donc ça pouvait encore faire passer le temps un peu plus vite, et tant mieux. Lorsqu’elle entra dans la pièce avec le jeune homme, elle ne put que constater à quel point ils étaient proche physiquement à ce moment-là. Chose qu’elle n’aimait pas vraiment, mais elle allait là aussi s’y habituer. Il faut dire qu’elle n’a jamais été super proche physiquement d’un homme si ce n’est lorsqu’elle doit aider certains dans leur choix de leur tenues, ou quand elle heurte quelqu’un. Sinon, ça remontait à son ex-copain, Jun Shik – car non, elle n’a pas eu de relation depuis, même pas une relation simplement physique. Donc oui, le fait qu’elle soit pas mal collée à Tae Hwan la dérangeait légèrement. Surtout qu’elle ne pouvait pas dire qu’il n’était pas du tout attirant, au contraire. Et c’était justement à cause de cela qu’elle était gênée. « Ouais, je comprends pourquoi… Il faudrait vraiment que quelqu’un ait une fichue idée pour agrandir cette pièce ! » pourquoi pas elle ? Elle avait assez d’argent, puis ça pouvait lui faire un petit partenariat lorsque l’école aurait besoin de tel ou tel service, elle irait voir la jeune styliste. Enfin, pour le moment elle se devait d’oublier l’idée de leur donner de l’argent à l’école, et se concentrer un peu plus sur le jeune homme. Sauf que cela lui était impossible car quelqu’un frappa à la porte du local, ce qui devait être le jeune coréen d’avant – il avait fait drôlement vite, surtout que c’était l’interclasse donc il devait y avoir pas mal de monde dans les couloirs… Min Ah s’était donc tournée vers la porte pour aller lui ouvrir, mais elle ne pouvait pas du tout l’accepter dans le local… Et c’était justement à cette pensée que le jeune homme derrière elle lui dit d’aller voir pendant qu’il cherchait ses photos, même si le mot ‘merveilles’ lui fit lever les yeux au ciel avec un sourire ironique. « Je voudrais d’abord voir toutes les photos que je t’ai demandé, mais tu peux aussi chercher quelques-autres qui sont aussi magnifiques à tes yeux. » Oui, elle aimerait bien aussi voir quelques photos autres que celles qu’elle lui avait demandé, juste pour voir sa polyvalence.

Min Ah sorti du local et referma la porte derrière elle pour pouvoir être avec le jeune homme – le petit plus, c’était que le couloir était assez vide, ce qui fit sourire la jeune femme avant qu’elle ne repose ses yeux sur son cadet. « Je suis toute à vous » C’était un peu un moyen pour faire rougir le garçon – ce qui fonctionna assez rapidement. Oui, ça l’amusait juste parce qu’il n’avait pas l’air si indifférent à Min Ah, mais sinon elle ne s’amuse quasiment jamais à faire ceci. Enfin, il finit tout de même par lui montrer quelques-unes de ses photographies. Il avait apparemment bien compris ce qu’une styliste souhaitait de la part d’un photographe car il lui montrait principalement des photos d’une jeune femme. Mais il avait un style assez particulier, et ne prenait jamais son modèle seule – toujours dans la rue. Cela faisait donc en même temps un mélange d’un modèle et d’un paysage. De plus, il prenait aussi certaines photos d’objets assez exceptionnels, ceux qu’on peut trouver dans des marchés ou dans la rue tout simplement. « Vous voyagez beaucoup j’ai l’impression… Qui est votre modèle ? » Le fait qu’il voyage beaucoup, c’était parce qu’elle remarquait qu’à chaque fois, les places et les personnes tout autour du modèle n’étaient pour la plupart du temps pas asiatiques. « Oui, je vais toujours dans un pays différent à chaque vacances… et c’est ma mère que je prends toujours comme modèle… » il avait dit le reste d’un ton vraiment très timide, ce qui surpris la demoiselle. Peut-être parce qu’il savait que la plupart du temps, c’était les sœurs, les petites-copines ou les amis que les autres prenaient en photos… La jeune femme choisi alors une photo, sa préférée, et rendit le reste au jeune homme. « Votre mère est magnifique, vous n’avez pas à avoir honte de dire ceci. De plus, vous avez un style que j’aime beaucoup, et j’aime surtout cette photo » dit-elle en montrant celle qu’elle avait gardée « J’aimerais la garder jusqu’à ce que je puisse vous revoir – vous avez notez l’adresse de ma boutique ? Eh bien j’aimerais vous revoir là-bas quand vous le souhaitez, pour que je puisse en connaitre un peu plus sur vos motivations – et là, je vous rendrais cette photo. J’espère vous y voir ! » Le jeune homme fit alors un énorme sourire à la jeune femme avant d’acquiescer et de partir. Quant à Min Ah, elle revint dans le local pour rejoindre Tae Hwan. Elle rangea alors la photographie dans son petit dossier, et se reconcentra sur le jeune homme qui l’attendait. « J’espère que tu as de très bonnes photos à me montrer, car ce jeune homme est vraiment doué ! » Il avait placé la barre assez haute, et ça ne pouvait être qu’un défi pour Tae Hwan qu’il lui lançait. La jeune femme espérait vraiment qu’il se prenne au jeu, même si elle ne veut pas qu’il vente toutes les qualités de ses photographies. Lorsque la jeune femme fini d’écrire rapidement son petit compte rendu sur la feuille du jeune homme d’avant, elle remit tout correctement dans son sac… en touchant malencontreusement le coréen qui était vraiment trop proche d’elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Kwon Tae Hwan;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Sam 12 Fév - 23:31

A voir la coréenne hwannie allait commencer a penser que celle-ci était gênée d’être comment dire aussi proche de lui, qui ne serait pas gêné d’être aussi proche d’une créature si magnifique -sbaff- pardon, je veux dire n’importe qui dans ce genre de situation devait être gêné normalement, mais quand tu connais des gens comme taehwan tu pourra être sûr que eux ne sont pas du tout gêné, bien au contraire. Alala vous pouvez pas savoir dans ça tête tout ce qu’il pouvait se passer dans des instants comme celui-ci, mais bon s’étant fait jeter, bon non pas jeter, il s’était juste prit un petit vent par la demoiselle, bref il ne voulait donc pas essayer de faire quelque chose qui pourrait détruire toutes les chances de travailler pour elle plus tard. Oui des fois il fallait un peu penser à son futur et non pas faire tout ce que l’on aimerait faire là tout de suite. Il n’allait pas ruiner tout ça parce que dans sa tête il se voyait bien plus proche avec minah -qu’il ne l’était- , non surtout pas, après il se fait jeter autant elle s’enerve et paf péte tout sur son passage et après c’est hwannie qui est dans la merde (bon d’accord il se fait beaucoup de film là u.u , mais c’est pour s’empêcher de tout ça). Il fut sortit de toutes ses pensées par minah qui venait de prendre la parole, « On a déjà dit plusieurs fois au proviseur que c’était trop petit pour nous, mais bon faut croire qu’il ne veut pas vraiment nous entendre. En tout cas si jamais ça s’agrandit un jour, je vouerais un culte à la personne qui a réussi a faire changer le proviseur d’avis … bon d’accord j’exagère un peu en disant que je vouerais un culte. » Tout les gens de sa classe et même tout les étudiants en photographies seraient super content d’avoir une chambre noir plus grande, ce qui serait bien aussi c’est qu’ils en mettent d’autre, mais bon on ne peut pas tout avoir malheureusement, alors les étudiants pour l’instant se contente de ses deux minuscules chambre noir. Après cela quelqu’un frappa à la porte, hwannie avait donc dit à minah d’aller voir et que lui prendrait donc ses photos pour voir un peu, « Tu vas les voir t’inquiète pas, faut juste que je fasse un peu de trie parce que j’en ai pris beaucoup de weekend » , sa petite sœur l’avait sans doute inspirer ce weekend la pauvre il l’avait fait aller de partout du parc pour les jeux a leur premier appartement tout miteux, il est vrai que hwannie avait eu beaucoup d’inspiration, ouais y a des jours comme ça. Pour en revenir à la porte devant ce trouvait le gars de tout à l’heure avec ses joues toutes rouges et ses photos en main, hwannie n’arrivait vraiment pas a voir qui était ce gars, non mais vraiment avant aujourd’hui il ne l’avait jamais vu, sans doute qu’il faisait partie de ceux qui se font vraiment oublié tout le temps, ce que beaucoup doivent prendre pour leur pigeon peut-être même que hwannie s’est déjà servit de lui sans même s’en rappeler qui sait ?

Enfin seul dans la chambre il regardait a plusieurs toutes les photos qu’il tenait dans ses mains, lesquelles pourrait-il montrer à minah ? Il avait beau avoir dit les merveilles ses photos il ne les trouvait pas si merveilleuses que ça, c’est juste pour montrer à quel point il est sûr de lui, sûr de lui sûr de lui il ne l’est pas tant que ça dés que cela parle de photographie, en fait il est bien trop perfectionniste avec ses photos les gens aurons beau dire que telle photo est belle si lui ne la trouve pas belle, il ne la montrera à personne, c’est dommage hein ? Ouais je sais, mais hwannie a toujours était comme ça et sans doute qu’il ne changera pas ou bien alors il mettra vraiment du temps pour changer cette mauvaise habitude. Alors quelle photo lui montrerait ? Tout d’abord il y avait celle de sa sœur sautant de cette balançoire, hwannie avait beaucoup jouait sur le contraste et les flous, en ce moment le coréen aimait beaucoup tout ce qui jouait avec le flou alors il prenait beaucoup de photo avec des flous artistiques en fait hwannie à beaucoup de période la c’est la période des flous le mois ou bien la semaine prochaine cela pourrait être quelque chose de totalement différent. Alors tout d’abord il montrerait cette photo à minah, la photo faisait très enfantin bien qu’il n’est aucun enfant, l’expression de sa sœur fessait tout , après cela il montrerait l’une de ces photos qu’il aimait prendre à longueur de journée, le genre de photo qu’il prenait une fois assis quelque part. Les photos de personnes en actions cette fois c’était l’une des photos prises au coffee shop durant sa pause, il avait rien demandé à personne et avait prit sa photo tranquillement sans même que personne ne s’en rende compte, il est vrai que la photo était assez simple après tout sur celle-ci on ne voyait qu’une pauvre tasse de café et jaewook en train de décorer le contenue de celle-ci, bien qu’elle soit simple il y avait un truc qui faisait qu’au final elle n’était pas si banal que ça, c’est quoi ce petit truc ? Même hwannie ne serait l’expliquer, il y avait un truc c’est tout, après tout dépend de la personne qui regarde la photographie. La dernière serait un portrait, le portrait de cette enfant seul jouant avec la poupée enfin le reste de poupée qui lui restait, c’était l’une des photos qu’il avait prit quand il était retourné dans le quartier pauvre ou ils avaient vécu sa sœur et lui pendant quelques mois. La petite dégagée une forte émotions et ses yeux tout émerveiller devant cette misérable poupée, de plus la petite avait beau être pauvre elle était très bien habillé d’une petite robe rouge, ce rouge qui ressortait magnifiquement bien avec tout les réglages qu’il avait fait, il est vrai que pour cette photo il en était vraiment, ouais vraiment fière. Après il restait toutes les autres photos minah pourrait les voir si elle voulait, mais il n’allait pas non plus l’obligé a regarder. La porte s’ouvrit minah en avait donc finit avec monsieursansnom, d’ailleurs elle avait l’air d’avoir beaucoup aimée ce qu’il faisait vu comment elle en parlait mais bon ce n’était pas ce genre de chose qui allait décourager ou autres notre cher taehwan. Il rangea tranquillement son truc et laissa minah écrire ses notes, « Je te les poses là » disait-il tout en les posant doucement sur le cahier de celle-ci, ben quoi elle était en train d’écrire et alors ? -sors- bref en attendant que celle-ci range ses affaires hwannie était très proche d’elle car il rangeait les autres photos qui restaient encore accrochés, tout en rangeant il sentit quelque chose pas très loin de ses fesses, une main, ouais c’était bien une main mais pourquoi la main de minah se retrouvait la c’était bien ce qu’il se demandait, enfin il attrapa la main de celle-ci « et la tu vas me dire un truc du genre au pardon, je voulais pas du tout hein ? [/b]» , ouais ouais elle avait juste profiter du fait qu’ils soient bien proche pour glisser sa main et sortir que c’est la faute à la pièce, non ça hwannie ça serait plutôt ton genre tu vois u.u « Enfin non toi t’es pas comme ça, enfin passons ma chère que pense tu de mes photos ?  » , ma chère ? Ouais il aurait sans doute pas du dire ça mais bon maintenant c’était un peu trop tard, d’ailleurs il se rendit compte qu’il tenait toujours la main de minah et la lâcha donc tout doucement, ben oui il allait pas la lâché comme un sauvage non plus.

.................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Jung Min Ah;
............................................

CRYING ; LOVE IS PAINFULL




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   Mer 23 Fév - 13:14

Il fallait vraiment que Min Ah pense une fois à donner un petit coup de pouce à cette école, et pourquoi pas aux étudiants en photographie. Après tout, elle pourrait très bien donner de l’argent pour agrandir une ou deux pièces des étudiants en stylisme, mais elles étaient assez grandes et il y avait à peu près tout ce qu’il fallait aux étudiants pour travailler comme il le fallait. Et comme elle n’avait rien vu d’autres de spécialisé, mis à part cette chambre noire trop petite, elle ne pouvait que remarquer qu’ils avaient besoin d’une pièce plus grande. Ou bien deux pièces, comme le disait Tae Hwan. Mais que ces étudiants le disent au directeur ou à n’importe qui d’autre, cela ne servait strictement à rien, puisque le directeur a beau être d’accord pour le faire, il faut les moyens. Bon d’accord, seoran était une école de riche, mais cela ne voulait pas dire qu’ils pouvaient modifier n’importe quelle pièce, agrandir n’importe quel bâtiment au bon grès des élèves car l’argent coule à flots – au contraire. La jeune femme acquiesça alors sans vraiment faire attention à ce que l’étudiant faisait ; trop dans ses pensées qu’elle s’en fichait totalement qu’il se demande si elle acquiesçait à cause de ce qu’il venait de dire ou si c’était un simple hochement de tête qui était en rapport avec ses pensées. Enfin soit.

La jeune femme avait donc fini avec le jeune homme dehors, qui apparemment s’appelait Kim Jee Su d’après la fiche qu’elle avait avec sa photo. Elle écrivit tranquillement son petit compte rendu et en même temps, Tae Hwan posa ses photos… sur les feuilles de la jeune femme. Cette dernière s’était arrêté d’un coup à écrire et regardait les photos tout en soupirait – puis les poussa un peu plus loin pour qu’elle puisse finir son petit compte rendu du jeune homme avant de commencer à regarder les photos d’un autre. Min Ah n’avait toujours pas regardé les photographies qu’il lui avait posé sur son cahier, elle préférait ranger d’abord ses notes dans son sac avant de passer à autre chose – puis elle voulait avoir une petite vue d’ensemble, donc si un cahier vient perturber le tout dans la disposition, son regard serait plus tenté à voir telle ou telle photo plutôt qu’une autre. Mais, malheureusement, elle toucha les fesses du jeune homme à cause de leur proximité. Ce n’était pas voulu, et elle espérait grandement qu’il n’ait rien remarqué – mais apparemment si puisqu’il empoigna la main de la jeune femme et ses paroles ne fit qu’irriter la demoiselle. Comme si elle, elle le faisait exprès ? Tae Hwan a sûrement du oublier le vent qu’elle lui avait jeté à leur toute première rencontre, et ce n’est pas parce qu’elle a légèrement changé qu’elle oubliera le fait que ce jeune homme est avant tout quelqu’un qui aime séduire les autres – tout du moins, c’est ce qu’elle avait remarqué dès le début. Puis de toute façon, avec sa gueule, il ne pouvait pas s’en empêcher et c’était bien là son problème. Min Ah ne dit rien, et ne retira même pas sa main de celle du jeune homme – contact qui ne lui donnait aucunement envie de rester ainsi. Mais elle le fit assez bien comprendre par le regard légèrement tueur qu’elle lui lançait. Dire ça d’elle ? D’accord si c’était pour plaisanter et si c’était un ami très proche qui lui disait ça, mais lui, il devait surtout empêcher d’irriter de n’importe quelle façon la demoiselle – pour risque de se voir la proposition filer sous son nez et accepter le jeune homme d’avant. Et il devait sûrement savoir que la demoiselle était tout bonnement capable de faire ça. Tae Hwan se reprit assez bien mais le ‘ma chère’ n’était pas quelque chose qu’elle appréciait énormément – elle jugeait cela comme une moquerie, tout du moins dans cette situation. Elle soupira lorsque le jeune homme la relâcha, et se tourna vers les photos du garçon. « Tu sais, ce n’est pas en me considérant comme quelqu’un te ressemblant que tu risques de te rapprocher de moi… » elle avait dit ceci d’un ton bizarrement très calme, tout en disposant les photos de façon à les voir toutes. D’accord, intérieurement elle désapprouvait totalement la manière dont Tae Hwan venait de lui parler et de la considérer comme son égale – mais elle ne pouvait pas s’empêcher de lui faire remarquer qu’elle n’était pas du genre à gueuler sur quelqu’un lorsqu’il n’est pas à la hauteur de ce qu’elle espérait. Oui, pour l’instant, moralement, le jeune homme n’est pas à la hauteur dont elle espérait et qu’elle croyait. Après, il pourrait toujours changer cette façon d’être, tout du moins avec Min Ah, si elle considère ses photos comme correctes. D’ailleurs, les photos qu’elle regardait était à peu près toutes très bien, tout du moins dans son ensemble. La demoiselle se pencha finalement sur chacune de ces photos, les regardant les unes après les autres, histoire d’y voir chaque petit détails. « Hm… Elles sont très bien. Tu n’as pas du tout le même style que le jeune homme, mais vous avez tous les deux un style qui me plait beaucoup… » Il était vrai qu’elle n’allait pas cacher qu’elle aimait bien les photographies du jeune homme, puisque de toute façon elle savait pertinemment qu’elles étaient bien étant donné les échos qu’elle avait entendu de la part des professeurs. Enfin, elle regarda à nous toutes les photos d’une vue d’ensemble et remarqua qu’il n’y avait pas beaucoup de photos d’une seule personne qu’on voit en entier. « Tu n’aurais pas d’autres photos de ce shooting ? » dit-elle en montrant du doigt la photo de la jeune fille qui saute de la balançoire « Comme c’est ce que je recherche principalement, autant en voir plusieurs… ».

HJ; c'est court, sorry. ewe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

annyeong cheonûn
Contenu sponsorisé;
............................................

《 》




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: ije dashi one better day; minah   

Revenir en haut Aller en bas
 

ije dashi one better day; minah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 서울 SEOUL ; the city of love ~ :: Centre étudiant :: ;seoran-
Sauter vers: