AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hurting me now~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

annyeong cheonûn
Park Jae Sik;
............................................

I'M LOVING YOU; AMAZING~




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Hurting me now~    Sam 12 Fév - 0:35


hurting me now

« Non, pas celle ci, pas celle là non plus, encore moins celle là... Je... JaeSik ça va pas, je sais pas ce qui t'arrive en ce moment mais t'as pas la même tête que d'habitude sur les photos...Puis t'as l'air pommé...enfin fatigué ! Qu'est-ce qui se passe ? »

Le photographe dépose mes photos sur le bureau en me regardant d'un air désespéré. Comme si c'était de ma faute si je bosse comme un fou, que je donne des cours de soutien, et qu'en plus je passe un tiers de mon temps fourré à l'hosto dans divers services... Il est marrant lui. Je prend les photos dans mes mains et les regarde une par une avant de les ranger dans mon sac. Je soupire légèrement et passe ma main dans mes cheveux.

« ...J'ai du passer à l'hôpital pour un examen, voilà pourquoi j'ai -excusez mon langage- la tête dans le cul et voilà pourquoi je trouve pas le moyen de sourire sur ces photos. Vous pourrez trouver ça un peu égocentrique de ma part mais, personnellement, sur ces photos je me trouve très bien »

Je ne le laisse pas répliquer. Je remet mon écharpe correctement et je m'en vais. A croire que cet imbécile n'a même pas remarqué l'attelle placée sur ma cheville. Eh ouais je me suis encore blessé. « Arrête la danse » me dit mon frère. Genre moi arrêter la danse. Il a craqué lui. Déjà que j'en fais pas beaucoup alors si en plus je dois ne plus en faire du tout. Les études c'est bien mais pas amusant bordel. Il s'en fout lui. Monsieur a toutes les filles qu'il veut. Monsieur fait du sport quand bon lui semble. Et monsieur a un travail qui lui plait. Je sors mon portable. Deux nouveaux messages. C'est bien je me sens aimé~ un de Jaden et un de TaeHwan. Je lis celui de TaeHwan en premier. Pas qu'il soit plus intéressant que Jaden mais je sais déjà ce que l'Américain va me dire. Et puis TaeHwan c'est TaeHwan~ Si je peux l'aider je le ferai. Je réponds donc à son message et fait de même pour mon autre ami. Je vais rapidement sur mon compte Twitter en continuant à marcher jusqu'à ce que je me cogne contre une table. Je regarde autour de moi et fronce les sourcils. Putain...Je suis pas doué. En face de moi, une table, un café, et un homme qui me regarde bizarrement. Je m'excuse et remarque que je suis tombé sur une terrasse de café. Hou laaa... c'quoi ce café de riches là ? Je continue a regarder aux alentours puis mes yeux se fixent sur une personne qui m'est familière. Qu...Qu'est-ce qu'il fout là ? Etrangement je sens que mes joues prennent une légère teinte rougie. Je me recule un peu et me place à l'angle du café histoire que monsieur ne me voit pas. Comment l'ai-je connu ? Mmh...On va commencer par le commencement. Tout d'abord il s'appelle Kyung Ae. Je connais malheureusement pas son nom de famille mais passons. Vous voyez l'avenue principale vers le commissariat ? Enfin entre le commissariat et l'hôpital ? Beh ce jour là je m'y promenais mais y avait plein de monde. On m'a bousculé assez fortement et je suis tombé. Après être tombé on m'a marché sur le bras, donc bien entendu il s'est cassé. A cause de cette foutue maladie. Bref j'ai eu le temps d'interpeller celui qui m'avait bousculé. Après m'avoir lancé une pauvre injure il a eu élan de bonté et m'a relevé puis m'a accompagné à l'hôpital. A peine ai-je été installé dans ma chambre que ce salaud est parti. Son excuse ? Comme je connaissais les médecins et les infirmières je n'avais sois disant pas besoin de lui. Au fond... il avait raison n'est-ce pas ? Mais j'ai pas voulu le lâcher comme ça alors j'ai inventé une excuse et j'ai commencé à lui parler. Je lui ai pas dis pour mon problème d'os... D'ailleurs il est toujours pas au courant. Enfin bon, je l'ai obligé à rester jusqu'à ce que je puisse sortir de l'hôpital puis je lui ai demandé son numéro de portable...Non. Non...En fait je lui ai demandé son numéro dès le début mais il me l'a donné juste avant de rentrer chez lui. Il avait l'air vachement dégouté... C'est vrai ! Je lui ai fait perdre environ quatre heures le temps qu'on prenne des radios de mon bras et qu'on fasse mon plâtre~ Voilà comment je l'ai rencontré. Deux semaines plus tard j'ai commencé à lui envoyer des messages. Bien entendu il n'y a pas répondu alors j'ai commencé à « l'harceler ». Comme je savais qu'il était à Seoran je me suis même surprit à attendre qu'il sorte de cours. Trouvant toujours une excuse pour être en sa compagnie. Pour ceux qui ne comprennent toujours pas, j'aimerai bien être ami avec lui mais il n'a pas l'air du tout de cet avis. Je jette un coup d'œil sur la terrasse. Il est toujours là. Je sors instinctivement mon portable et décide de lui envoyer un message. Pas le temps de comprendre mes doigts appuient sur le mauvais bouton et je vois que je suis en train de l'appeler. Allez putain de bouton rouge pourquoi tu veux pas fonctionner !

 « Tactile de merde ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Jung Kyung Ae;
............................................

WORKIN' HARD ; BETTER LIFE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: Hurting me now~    Dim 13 Fév - 18:12

    « Kyung Ae... Kyung Ae, debout ! tu as dormi toute la journée ! »

    Bras croisés sur une pile de papiers et de livres qui servait d'oreiller à Kyung Ae, le jeune homme dormait profondément depuis bientôt six heures. Cela ne semble pas comme étant une énorme durée, mais sachant que ce n'était sensé être qu'une sieste, on voit tout de suite la différence. Le jeune homme avait passé la nuit à étudier et, même s'il lui arrivait de succomber au sommeil et de s'endormir, sa raison le sonnait toujours au bout de quelques instants de repos et le forçait à reprendre le travail. Seulement, cette fois-ci, il était vraiment au bout du rouleau et la fatigue eut raison de lui, une bonne fois pour toutes... jusqu'à ce que sa mère arrive pour le réveiller. Elle le secouait doucement, puis de plus en plus fort, mais rien à faire : il était plongé dans un profond sommeil. Jusqu'à ce que la mère trentenaire se mette à crier tout en secouant violemment son fils, comme ça, tout d'un coup. Au début, il ne fit qu'ouvrir lentement les yeux, puis le choc lui parvint quelques secondes plus tard et il se leva brutalement, ce qui surprit légèrement sa mère. Il regarda autour de lui, l'air presque inquiet, avant de remarquer que c'était Madame Jung qui l'avait réveillé. Interloqué, il pencha la tête sur le côté, les yeux mi-ouverts, aveuglés par la lumière.

    « Omma... qu'est-ce qui s'est passé ? » murmura-t-il d'une voix faible et enrouée.

    La concernée sourit tendrement, avant de passer une main dans le dos de son fils pour le frotter affectueusement et lui expliquer qu'il était réveillé depuis trop longtemps mais qu'il avait fini par s'endormir. La femme lui demanda ensuite, le regard apitoyé, d'abandonner ses cours et autres foutaises juste le temps de se reposer un peu et de se rappeler ce que « vivre » voulait vraiment dire. Il sourit et, lorsqu'elle fut partie, il retourna une nouvelle fois à sa position de l'étudiant fatigué pour fermer les yeux quelques instants, avant de se lever pour de bon cette fois-ci, et d'explorer sa chambre pour se rappeler ce qui s'était passé la nuit dernière. En passant devant son miroir, il ne se contenta pas de laisser passer l'embouteillage de compliments adressés à sa propre personne, qui se bousculait dans sa tête, mais remarqua aussi qu'il était habillé depuis qu'il était rentré du lycée, la veille. Kyung Ae fila alors prendre une longue douche chaude avant de retourner dans sa chambre. Il s'habilla alors ( tenue ), puis se jeta sur son lit, fixant le plafond, en réfléchissant à ce qu'il pourrait bien faire de sa journée, puisqu'il n'avait rien de prévu et que sa mère lui avait "défendu" d'étudier. D'ailleurs, en repensant à son état, il commençait à lui donner raison... Kyung Ae attrapa machinalement son téléphone, tout en continuant d'observer le plafond. Il pointa l'appareil devant son visage et, appuyant frénétiquement sur les boutons, parcourut sa boîte de réception, pensant y trouver une source d'inspiration pour ses activités à venir. Et sans même s'en rendre compte, il se retrouva à relire les messages de... attendez, comment il s'appelait déjà... ah voilà, Jae Sik ! Il relisait les messages de Jae Sik. Depuis qu'il l'avait bousculé, un jour, le faisant ainsi tomber et lui causant une fracture au bras après qu'un passant inattentif lui marcha dessus, avant de l'accompagner à l'hôpital par pure gentillesse -chose dont Kyung Ae ne fait quasiment jamais preuve- et d'assister à tous les examens et autres bidules nécessaire, Jae Sik "harcèle" Kyung Ae. Ce dernier se demande d'ailleurs pourquoi il avait accepté de passer son numéro à ce type alors qu'il ne le connaissait même pas... mais d'une façon ou d'une autre, il aimait bien relire ses messages. Certes, il trouvait ça vraiment étrange voire inquiétant de se faire harceler de la sorte par quelqu'un qu'il connaissait à peine, surtout que parfois, il l'attendait carrément à la sortie des cours ou le suivait dans la rue. Mais ça l'amusait tout de même de voir le petit s'acharner à lui envoyer des messages tout le temps, et il trouvait encore plus de plaisir à ne pas y répondre car, de la sorte, il en recevait encore plus. Disons juste que ça l'amusait de se faire désirer ? Quelque chose du genre, car en temps normal, il aurait déjà abandonné.

    Il ne s'en était pas aperçu mais, tout en parcourant sa boîte de réception et en remarquant qu'elle était inondée de messages de son stalker attitré, il souriait. Il finit alors par lâcher un long soupir avant de balancer son téléphone sur son lit, lorsqu'il réalisa qu'il n'avait absolument aucune idée de ce qu'il pourrait faire de sa journée. C'est en constatant qu'il avait toujours du mal à regarder la lumière et que, depuis son réveil, il s'était pris pas moins de trois ou quatre murs qu'il se dit que la seule chose capable de lui faire du bien et de le soulager était de prendre l'air avant de boire un bon café bien fort. Kyung Ae se leva alors tout en attrapant son téléphone et le glissant dans sa poche. Il dégringola les escaliers après avoir refermé la porte de sa chambre derrière lui et sortit sans attendre en criant qu'il reviendrait plus tard, sans même s'assurer qu'il y avait quelqu'un ou qu'on l'avait entendu. C'est à pied qu'il se rendit au café, qui n'était pas si loin de chez lui, pour bien profiter de l'air frais et du soleil, qui se faisait rare en cette saison. Lorsqu'il arriva, il s'installa tranquillement à sa table habituelle et eut à peine le temps de commander son café, qu'il sentit quelque chose vibrer dans sa poche avant d'entendre une sonnerie retentir. Ah, saloperie ! Il avait oublié d'éteindre son téléphone, ou au moins de le mettre sur silencieux. Il faut toujours que ce truc stupide sonne au mauvais moment pour perturber le calme et la tranquillité de Kyung Ae ! Ce dernier attrapa tout de même son portable qui sonnait toujours et décrocha.

    « ALLÔ?! ...Allô ? Y'a quelqu'un ? Tssk ! » fit-il, agacé, avant de raccrocher sans attendre.

    C'est là que, tout en essayant de remettre son téléphone dans sa poche avant d'avoir à se lever, l'écran qui affichait le numéro qui avait lancé l'appel attira l'attention de Kyung Ae. Il y avait marqué... « Le lourd ». Ou Jae Sik, si on veut. En remarquant que la personne qui venait d'appeler n'était autre que Jae Sik himself, Kyung Ae poussa un long soupir. Décidément, il ne voulait vraiment pas le laisser tranquille ! Alors, par réflexe, il se retourna pour vérifier s'il n'était pas dans les parages et, lorsqu'il l'aperçut à travers la vitre du café, en train de s'acharner sur son portable, il se retourna aussitôt.

    « Seigneur ! » soupira le jeune homme.

    Avant même d'avoir eu son café, il sortit de sa poche un billet de monnaie qu'il déposa sur la table, sans attendre qu'on lui rende la monnaie. Il sortit du café d'un pas décidé et, dès qu'il poussa la porte sans la refermer, il se dirigea presque en courant vers Jae Sik, qui n'avait même pas remarqué qui s'approchait de lui... Alors que le lourd s'acharnait toujours sur son téléphone, Kyung Ae l'attrapa fermement par le poignet avant de le tirer vers lui pour qu'il le regarde, faisant presque glisser l'appareil de ses mains, puis le fixa droit dans les yeux. Il lança alors d'une voix frustrée :

    « Bon sang ! t'en as pas un peu marre de me suivre tout le temps, toi ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Park Jae Sik;
............................................

I'M LOVING YOU; AMAZING~




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: Hurting me now~    Mar 15 Fév - 0:47

Toujours aussi stressé. Tentant délibérément de raccrocher je m'aperçois que KyungAe vient de décrocher. J'approche mon portable de mon oreille. Je ne t'entend pas vraiment ce qu'il raconte. Sûrement un « allô » mais vu le bruit qu'il y a dehors, cela ne sert à rien d'espérer. Je regarde de nouveau l'écran. Il a raccroché. Gardant mon portable dans la main, je sors mon bonnet de mon sac et le place sur ma tête, recouvrant mes oreilles. Recouvrir mes oreilles. Très important ! Selon le médecin je dois me préparer dès maintenant à une éventuelle perte d'audition. Alors autant se protéger. Aah~ si au moins j'avais pas cette maladie. Et puis d'abord quel est le rapport entre le fait que je sois fragile des os et que je devienne sourd ? Franchement ! Qui est l'imbécile qui a inventé cette fichue maladie ! Enfin bon...le fait est que plus je vais grandir plus mon audition va se dégrader jusqu'à ce que je devienne sourd. M'opérer ? Jamais ! On charcute pas mon corps ! Les blocs opératoires j'en ai déjà vu pas mal défiler devant moi ! Plutôt mourir que de passer à nouveau sur le billard~ en plus il y a une chance sur deux pour que l'opération ne serve à rien~ Alors autant rester sourd jusqu'à la fin de mes jours. Ça m'empêchera d'écouter les âneries des gens.
Soudainement quelqu'un me prend brusquement par le poignet et me tire vers lui, quelques secondes me suffisent pour voir que l'intéressé n'est autre que ce cher KyungAe. Je ne prend pas la peine de lui dire qu'il m'a relativement fait mal au poignet. Je passe déjà pour une pauvre chiffe molle à ses yeux. Je le regarde dans les yeux. Je hausse les sourcils assez surpris par ses paroles mais je ne baisse pas la tête. J'essaye tout de même de trouver une excuse. Lui dire que je rentrais chez moi ? Non totalement faux.

«Tu sais quoi ? Pour une fois je vais être franc. Je ne te suivais pas. Tu peux me croire ou non. J'en ai rien à faire. Je revenais de mon boulot. Enfin...non. Enfin si, ouais ça peut être considéré comme un boulot puisque je gagne de l'argent. Bref ! Je me rendais chez ma cousine pour lui montrer des photos de moi. Pas que je sois un égocentrique mais j'ai besoin de son avis. Donc sur le chemin je me suis cogné contre une table car je regardais mes messages et je t'ai vu. Je savais que si je venais te voir tu m'aurais dis une connerie mais au fond ça revient au même, vu ce que tu me demandes »

Je lève les yeux au ciel avant de soupirer. Je fais très bien mon agacé mais je suis lamentable pour mentir. Autant lui dire la vérité nan ? Au fond de moi, j'ai dis la vérité ! Je devais bel et bien apporter ces photos à Cherry, ma chère cousine qui aime la mode ! Je veux qu'elle me dise vraiment si je suis moche ou non sur ces clichés. Pas que je ne fasse pas confiance au photographe mais quand on vous dis indirectement que vous êtes laid ouais ça fait un choc je vous assure. Ça vous glace le sang ! Je jette un coup d'œil à mon portable. On y voit mon fond d'écran. Une photo de Cherry et moi dans un parc. Cette dernière faisait une bulle avec son chewing-gum couleur rose, qui prenait quasiment tout la place de la photo m'enfin bon~ Je regarde tour à tour mon sac puis mon portable et fini par fixer mon poignet toujours tenu assez fortement par le jeune brun. Étrangement cela ne me gène pas. Habituellement, j'aurai demandé à la personne de retirer immédiatement sa main, de peur d'avoir une énième fracture. Mes yeux ne veulent pas se détacher de mon poignet. Je me pince la lèvre légèrement.

« Pour ce qui concerne mon appel~ Je suis désolé. C'est à cause de ce fichu Iphone qu'on m'a offert. Je comprend rien avec le tactile. Je te le donne si tu veux. Je prendrai mon bon vieux Lolipop. »

Je fronce les sourcils et esquisse un sourire. Me demandant vraiment ce qui me prend de lui dire ça.

« Je...Oublie ça. Je sais même pas pourquoi je t'en parle. Tout ça pour te dire que l'appel était pas du tout fais exprès. Au début je voulais t'envoyer un message...Mais j'ai foiré. Voilà. Maintenant que tu sais tout tu peux retourner vaquer à tes occupations. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Jung Kyung Ae;
............................................

WORKIN' HARD ; BETTER LIFE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: Hurting me now~    Sam 26 Fév - 23:33

    À vrai dire, ce n'était pas la première fois que cela lui arrivait. Kyung Ae était une personne très travailleuse et faisait toujours passer ses études, qu'il prenait très au sérieux, avant tout. Et lorsque je dis "tout", cela comprend non seulement sa vie sociale, mais également sa propre santé. Il s'était donc retrouvé multiple fois affalé sur son bureau, la tête enfouie dans une quantité immense de livres, cahiers, papiers et autres documents du genre, alors qu'il essayait faiblement de protester contre sa raison qui essayait de le rappeler à l'ordre en le forçant à se traîner jusqu'au lit avant d'être à cours de batterie. Kyung Ae était donc plus qu'habitué à ce genre de situations, mais cela n'empêchait guère que ses "réveils" étaient toujours aussi durs, voire de plus en plus. Ce jour-là, il avait eu de la chance car il n'avait pas cours et pouvait donc profiter de la journée à se reposer. Il commença d'ailleurs par se mettre un peu plus à l'aise en décidant de prendre un café pour bien se réveiller, plutôt que de retourner au lit. Il s'habilla alors, sortit de chez lui et se dirigea presque hâtivement vers son café habituel.

    C'est ainsi que Kyung Ae se retrouva assis à une table de café, seul et tranquille. Il s'était installé calmement à la table qu'il occupait toujours, passa sa commande et attendit patiemment que les serveurs la lui délivrent. Ce n'est que lorsqu'il sentit son téléphone vibrer dans sa poche, avant d'entendre la sonnerie retentir, qu'il comprit que cette solitude tranquille n'allait pas durer longtemps. Il soupira longuement, glissa sa main dans sa poche, attrapa l'appareil et le sortit sans se presser. Il finit par décrocher et, en remarquant que l'on ne lui répondait pas malgré le fait qu'il insistait, il mit fin à l'appel sans attendre. Ce n'est que lorsqu'il eut fini qu'il décida de se révéler la provenance de l'appel et, en remarquant que son auteur n'était autre que Jae Sik, Kyung Ae faillit sauter de sa chaise. Machinalement, il se retourna d'un geste brusque pour vérifier s'il était dans les parages mais regarda aussitôt devant lui lorsqu'il l'aperçut derrière la vitre du café. Oui, il essayait d'éviter à tout prix de se faire repérer, espérant qu'il allait peut-être finir par partir. Mais, par pure curiosité, il décida finalement d'aller lui parler pour connaître les raisons qui se cachaient derrière l'appel ainsi que sa localisation, persuadé qu'il le suivait encore. Il posa alors un billet sur la table sans attendre la monnaie (ni le café, par ailleurs) et sortit hâtivement du café en se dirigeant vers Jae Sik, qui n'avait toujours pas remarqué que Kyung Ae n'était qu'à quelque pas de lui. Ce dernier, pour lui faire remarquer sa présence, l'attrapa fermement par le poignet et le tira vers lui de sorte à ce qu'ils se fixent droit dans les yeux. Il posa alors sa question dans un ton et une voix qui traduisaient la frustration mais aussi la curiosité.

    « Bon sang ! t'en as pas un peu marre de me suivre tout le temps, toi ?! »

    Apparemment, cette question semblait avoir assez surpris le jeune homme, vu la tête qu'il tirait. Cela ne fit que raviver la curiosité de Kyung Ae, qui se disait que le fait de le suivre était tellement une habitude chez Jae Sik qu'il devait sûrement s'attendre à ce genre de questions à chaque fois que ces deux-là se croisaient. Mais il semblerait que, cette fois-ci, ce ne soit pas vraiment le cas. Ce pourquoi Kyung Ae se tut et écouta les excuses du jeune homme, un léger sourire sarcastique accroché aux lèvres.

    « Tu sais quoi ? Pour une fois je vais être franc. Je ne te suivais pas. Tu peux me croire ou non. J'en ai rien à faire. Je revenais de mon boulot. Enfin...non. Enfin si, ouais ça peut être considéré comme un boulot puisque je gagne de l'argent. Bref ! Je me rendais chez ma cousine pour lui montrer des photos de moi. Pas que je sois un égocentrique mais j'ai besoin de son avis. Donc sur le chemin je me suis cogné contre une table car je regardais mes messages et je t'ai vu. Je savais que si je venais te voir tu m'aurais dis une connerie mais au fond ça revient au même, vu ce que tu me demandes. »

    Son sourire s'effaça au "je ne te suivais pas". Disons que son ego venait d'en prendre un sacré coup, vu qu'on sait tous qu'être suivi et harcelé de la sorte ne faisait que le rendre encore plus narcissique et égocentrique qu'il ne l'était déjà. Néanmoins, il ne dit rien et continua d'écouter les excuses de Jae Sik d'un air incrédule, tout en le tenant toujours aussi fermement par le poignet. Lorsqu'il eut fini de se justifier, Kyung Ae lâcha un minuscule soupir avant de lui lancer rapidement :

    « Alors pourquoi tu m'appelles encore ? »

    Jae Sik ne tarda pas à répondre à sa question.

    « Pour ce qui concerne mon appel~ Je suis désolé. C'est à cause de ce fichu Iphone qu'on m'a offert. Je comprend rien avec le tactile. Je te le donne si tu veux. Je prendrai mon bon vieux Lolipop »

    Kyung Ae esquissa un petit sourire avant de laisser s'échapper de sa bouche un petit rire moqueur. Il parlait trop, et pour ne rien dire en plus. D'ailleurs il eut envie de le lui faire remarquer mais, voyant qu'il semblait avoir encore quelque chose à dire, il le laissa parler, se contentant de garder son sourire narquois. C'était quelque chose qu'il faisait très rarement : d'habitude, quand on parlait trop, surtout pour dire quelque chose qui ne l'intéressait pas, il n'hésitait pas à faire taire la pie qui lui servait d'interlocuteur. Mais cette fois-ci il était plus que curieux et laissait donc Jae Sik divaguer inconsciemment. Peut-être que ça lui en apprendrait plus sur lui.

    « Je...Oublie ça. Je sais même pas pourquoi je t'en parle. Tout ça pour te dire que l'appel était pas du tout fais exprès. Au début je voulais t'envoyer un message...Mais j'ai foiré. Voilà. Maintenant que tu sais tout tu peux retourner vaquer à tes occupations. »

    Encore une fois, Kyung Ae ricana. Pour une raison que lui-même ignorait, entendre Jae Sik se justifier le faisait plutôt rire. On ne sait trop pourquoi, mais ça l'amusait de voir qu'il avait toujours besoin de trouver des excuses pour expliquer la raison pour laquelle il était presque tout le temps au même endroit que lui, puisqu'on se doute tous que ce n'est pas qu'une simple coïncidence. Kyungie replongea son regard dans celui de Jae Sik, avant d'afficher un sourire malin.

    « J'en déduis que tu veux que je parte ? » murmura-t-il.

    Il baissa alors le regard vers la main qui tenait toujours le poignet du jeune homme. Il le lâcha alors et remonta lentement sa main le long du bras de Jae Sik, avant de l'attraper une nouvelle fois par l'avant-bras. Il releva ensuite la tête et le fixa une nouvelle fois dans les yeux, avant de hausser les sourcils et de sourire.

    « Pas cette fois. »

    Mais qu'avait-il derrière la tête ? Rien de spécial. Disons qu'aujourd'hui, et pour une fois, sa curiosité eut raison de lui. Jae Sik l'intriguait de plus en plus, et ce fut ce jour-là qu'il eut envie de tout mettre au clair, une bonne fois pour toutes. Il comptait donc profiter de la présence de Jae Sik pour... lui poser quelques questions, ou discuter, peut-être. Du moment qu'il pouvait en apprendre plus sur lui. Resserrant son emprise sur l'avant-bras de son interlocuteur, il le tira légèrement vers lui avant de chuchoter :

    « Je t'ai jamais demandé pourquoi tu me suivais. Aujourd'hui je suis un peu plus curieux que d'habitude. Et puis, je suis de bonne humeur : j'veux bien passer la journée avec toi, juste pour en savoir plus sur toi. »

    Il n'attendit même pas d'avoir sa réponse. C'est vrai quoi, il s'en fichait éperdument qu'il soit d'accord ou pas. On sait tous que Kyung Ae n'est pas vraiment du genre à faire attention aux avis des autres, puisque seul ce qu'il pense compte pour lui. Et même si Jae Sik n'avait aucunement envie de passer le reste de la journée en sa compagnie, ce dont il doutait fort, il pouvait aller jusqu'à le forcer à rester avec lui, ne serait-ce qu'un petit peu, histoire de récolter le moindre petit renseignement sur lui. Donc, sans attendre, Kyung Ae, qui tenait toujours Jae Sik par le bras, se retourna lentement, entraînant son "prisonnier" avec lui, avant de se mettre à marcher calmement sans le lâcher. Il n'avait aucune idée d'où il pouvait bien aller, mais ça importait pour lui, du moment que Jae Sik était toujours avec lui. Et puis, il finirait bien par trouver où aller, à la fin. Pour l'instant, il réfléchissait à une question à lui poser et, pour tout vous dire, il n'avait aucune idée. Ce pourquoi ce fut à Jae Sik de décider. Regardant droit devant lui, sa main toujours agrippée à l'avant-bras du jeune homme, il demanda :

    « Alors, par où on commence ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

annyeong cheonûn
Contenu sponsorisé;
............................................

《 》




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: Hurting me now~    

Revenir en haut Aller en bas
 

Hurting me now~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 서울 SEOUL ; the city of love ~ :: La ville-
Sauter vers: