AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bakh jae joon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

annyeong cheonûn
Bakh Jae Joon;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: bakh jae joon   Dim 20 Fév - 4:10



je m'appelle bakh jae joon dit l'aîné bakh.
    identity card;;

    870123-124774;
    ok taecyeon (2pm)
      nom&prénom. bakh jae joon.
      sexe. M.
      âge&birthday. 24 y.o.; 230187.
      nationalité. coréenne.
      sexualité. hétéro.
      finances. extrêmement riche.
      études&diplômes. seoran rs-8 - spé. économie.
      métierordream. reprendre les affaires du paternel.

      prédéfini. oui | non | scénariis.
      groupe. rebels.
    papers, papers;;

    « sometimes i've asked you just for some light to show me the way, i was in total darkness ; you act like i owe you something »
    Moi, riche ? Extrêmement. Il faut dire que je nage dans l'argent depuis que je suis môme et que je n'ai jamais manqué de rien. Avec un requin des affaires comme père et une vendeuse de bateaux luxueux comme mère, il était évident que mon enfance allait être dorée. Et elle le fut, au-delà de mes espérances. Chacun de mes caprices était satisfait, d'autant plus que je fus d'abord fils unique. La belle vie : un cadeau par-ci, un compliment par-là. Mon entourage, constitué des amis de mes géniteurs, des serviteurs et de ma famille, ne cessait de me dorloter. Et ce, à tel point que je devins presque incapable de me débrouiller par moi-même jusqu'à mes 6 ans. Il y avait toujours quelqu'un pour m'habiller, me coiffer, me nourrir, m'emmener à droite et à gauche et me border. Ma mère avait insisté pour qu'une nourrice soit présente pour moi h24. Et j'en ai bien profité : un petit bobo, une envie, un cauchemar et je me mettais à pleurer pour qu'elle vienne me voir. Elle se plaignit souvent à ma génitrice, d'ailleurs, de devoir supporter un enfant aussi dépendant et affectif. Mais c'était ma personnalité. Aussi nombreux qu'étaient les gens près de moi, je recherchais toujours plus d'attention. Je voulais me sentir aimé, protégé. De ma naissance à mes 12 ans, mon plus gros défaut fut sans doute de ne pas être autonome et d'avoir besoin des autres pour être heureux. Je n'ai jamais eu d'amis. De vrais amis. Lorsque je m'investissais dans une relation, celle-ci finissait toujours par être brisée. Soit la personne se lassait, soit elle étouffait, soit elle m'utilisait. Parfois, il arrivait même que je me retrouve dans des embrouilles alors que je n'y avais pas du tout ma place : « couvre-moi, jae joon, tu es comme mon frère, non ? » j'étais trop sensible aux paroles. L'amitié déclenchait en moi une envie de protection sans aucune limite. Je me devais de défendre mes amis, ou de me sacrifier pour eux. C'était comme ça et pas autrement : la peur de les perdre ? Oui, sans doute, mais pas seulement. On peut aussi inclure là-dedans mon ancienne facilité à donner mon amour et ma confiance aux autres. Même à ceux que je connaissais très peu. Pour une minute d'attention, j'étais prêt à donner ma montre, à insulter quelqu'un ou à aller contre mes parents. Ce n'est que lors d'une énième déception amicale que j'ai enfin décidé de changer. De devenir plus distant, plus protecteur envers moi-même cette fois-ci : je me faisais mal à attendre trop des autres, à espérer d'eux qu'ils m'aiment comme je les aimais. Mais cela a toujours été à sens unique. Ils m'ont toujours volontairement vendu, par égoïsme. Je me suis adapté, j'ai évolué. L'amour ? Je n'en fournis plus : à quoi bon en donner si on en reçoit pas ? Ou si, la seule chose à laquelle on a le droit, ce sont des mensonges ? Des paroles balancées juste pour assurer des intérêts. Aujourd'hui, on peut dire que je suis quelqu'un qui se moque des êtres humains : avoir un coeur ? Je n'en ai plus l'utilité. Quand j'étais naïf, cela me rendait heureux. Mais ce n'est plus le cas. Je sais que le monde est hypocrite et qu'il finira par à nouveau se retourner contre moi ; j'ai plus du tout l'envie de lui offrir ce que je possède. Que l'on parle de mon argent, de mon amitié ou encore de ma compassion. Et puis, la plupart des hommes sont plus débrouillards que moi, ils ont une longueur d'avance. Manipulateurs. Et pourtant, aujourd'hui, c'est moi qui suis hypocrite : je ne dis plus les choses telles qu'elles sont, d'autant plus quand il s'agit de sentiments. Je fais mine de ne plus être intéressé par le malheur de ceux qui m'entourent. Je feins. Heureusement, mes efforts pour y parvenir deviennent moindres. Je commence réellement à en avoir rien à cirer de la vie de mes voisins. Qu'ils trahissent leurs concitoyens, cela ne me regarde plus. Je préfère de loin m'investir dans mes études, et aider mon père dans ses affaires plutôt que de perdre du temps avec la race humaine. Je me raccroche à ce qui est réel.

    « i write your name in my breath on the window, sit and watch as it fades away ; the painful memories of the tears of yesterday »
    lily-rose. La femme de ma vie. La seule avec qui je me suis posé. La seule avec qui j'ai comblé mon manque illogique d'affection. La perfection. Un petit chaton quémandeur de caresses, voilà ce qu'elle fut à nos débuts. Elle était là, si fragile et pourtant si forte. Derrière cette jeune fille frêle se trouvait un personnage haut en couleurs. Et, derrière ce sourire si tendre, une enfant complètement perdue. Au fond de moi, je me sentais déjà sombrer et détruire mes nouvelles résolutions : je voulais être présent h24 pour elle, la rassurer, la protéger, lui donner toutes les choses qu'elle désirait. Je voulais la guérir : lui apporter le manque qui l'assiégeait à présent, sa mère venant de mourir. Je ne sais pas si j'ai été à la hauteur pendant les longues semaines où je l'ai épaulée, mais je faisais le maximum d'efforts possibles pour la rendre heureuse. Pour sécher ses larmes. Pour donner une pointe de vérité, de vie, à ses si jolis sourires. Rien que d'en parler, je sens ma gorge se serrer. Je me sens tellement coupable. Coupable d'être entré dans sa vie, volontairement. Une connaissance m'avait parlé d'elle plusieurs fois, me détaillant la vie d'une jeune princesse vivant dans un palais fait d'illusions. Je ne me sentais pas spécialement touché par cette histoire, mais à l'instant même où j'ai croisé pour la première fois le regard de lily-rose, mon coeur a littéralement explosé. Et pourtant, elle ne sortait pas du commun des mortels et ne me rappelait pas un être aimé. Alors pourquoi ? Pourquoi me sentais-je si mal en la voyant ? C'est comme si je vivais son propre deuil, sa propre malédiction. J'étais submergé par toutes sortes de sentiments : de la compassion, de la tendresse [...] et de l'amour, oui, c'était évident. J'étais prêt à me plier en quatre pour elle, à lui donner ma vie en échange de la sienne. Qu'elle prenne donc ma cage d'or, son motel m'irait très bien du moment qu'on me promet qu'elle sera heureuse. Me damner ? Sans hésiter. J'étais soudainement aveuglé et mon coeur atrophié me murmurait de lui venir en aide. De lui prêter mes bras. De sacrifier mes principes et mon temps pour elle. Et c'est ce que je fis, sans même buter sur le fait qu'elle était la fille d'une prostituée. Cela ne m'importait pas de toutes façons : elle était la femme de ma vie, je le ressentais au plus profond de moi. De mon âme. Elle coulait dans mes veines et, maintenant que je savais qu'elle existait, et que c'était elle et aucune autre, elle m'était vitale. Jour après jour, je venais la voir, je m'occupais d'elle. Et je la voyais panser ses plaies. Elle allait mieux : et j'espérais que c'était grâce à moi. Un beau jour, je me rendis compte que l'amour que je lui portais n'était pas à sens unique. Comment vous expliquer mon sentiment, sur le coup ? J'avais l'impression qu'elle venait de me tirer dessus. Et j'ai demandé à ce qu'elle devienne ma petite amie, ma moitié. Elle a accepté, à mon plus grand plaisir. Une année merveilleuse s'écoula à ses côtés, jusqu'à ce qu'elle devienne extrêmement possessive, soupçonneuse et exécrable. Invivable, oui. Et malgré l'amour que je lui portais, qui était en définitive sans fin, je l'ai quittée. Autant pour son bien que pour le mien. Quelle connerie ; la plus grosse de ma vie. Je venais, de ma propre main, de m'arracher ma raison de vivre. La seule personne qui comblait mes besoins sans attendre spécialement quelque chose en retour. Mon remède. Alors que je n'en pouvais plus de me faire violence pour rester loin d'elle, j'appris qu'elle avait quitté le pays. Enfin, du moins, qu'elle était dans un lieu inconnu. Toute seule. En gros, qu'elle ne voulait plus me voir. Un deuil, autant pour elle que pour moi. Et pourtant, elle est toujours là. Dans ma tête, dans mes rêves ; chez moi, simplement. Je ne vais pas aller jusqu'à dire que je prie tous les soirs pour qu'elle me revienne, puisque je ne crois pas en Dieu mais, si une quelconque divinité m'entend alors je vous en supplie, ramenez-la moi. Ou, si je ne le mérite pas, dites-moi simplement qu'elle va bien. Je me sens si mal [...] kupidys ? Je le connais juste de nom et, sincèrement, je m'en fous de lui. Je ne le connais pas, il ne me connaît pas et ça s'arrête là. Le sujet qu'il aborde, de plus, ne m'intéresse pas du tout. Il peut bien en parler des heures, espionner ou raconter des ragots et les remixer à sa sauce, il n'attirera jamais mon attention plus que cela. Quand on m'en parle, j'écoute d'une oreille distraite. Sans plus. Il n'a vraiment rien à faire de sa vie, le pauvre, mais je ne vais pas le plaindre ni aller le réconforter. Qu'il se plaise dans son ennui et dans sa guerre contre le monde hypocrite auquel il appartient.
    behind computer;;
      prénom. angélique.
      pseudo. ash.
      âge&pays. 19 y.o & france.
      comment tu as trouvé mgy. mykbro.
      niveau rp. je sais pas compter, mais on va dire beaucoup.
      niveau connexion. 7/7.
      si je te dis « caféine », tu me réponds. validesh by mykey \o.
      &si tu as un truc à ajouter. non.
je suis donc ash et me voici parmi vous !




Dernière édition par Bakh Jae Joon le Lun 21 Fév - 4:36, édité 58 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Kwon Tae Hwan;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: bakh jae joon   Dim 20 Fév - 4:11

    BIENVENUE&FIGHTING pour ta fiche (:

.................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Kwon Cherry;
............................................

HUG ME ; YOU'RE MY FRIEND




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: bakh jae joon   Dim 20 Fév - 4:13

welcome tonton letravelo♥
& good luck pour la fiche. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Gwak Jaden;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: bakh jae joon   Dim 20 Fév - 5:57

    Whelcome. & Faaaaithing pour la fiche ♥

.................................................

YOU ARE MY OBSESSION; MY LOVE.
Tu sais qu’j'suis possessif et pour cela ne m'en veux pas. Mais t'imaginer dans les bras d'un autre c'est plus fort que moi, j'me tourne des films et au final, t'en deviens la victime. Tu me rends complètement fou. J'ai beau souffrir mais mon cœur revient vers toi. Et je me hais, au fond, de t'aimer comme ça. J'ai beau pleurer je finis encore, encore & toujours dans tes bras. Tu me hantes, t'es une drogue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

annyeong cheonûn
Invité;
............................................

《 Invité 》




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: bakh jae joon   Dim 20 Fév - 12:30

Bienvenu parmi nous ^^
Alors comme ça tu es extrement riche ça reste à prouver
Revenir en haut Aller en bas
avatar

annyeong cheonûn
Bakh j-shine;
............................................

SO UNDECIDED ; I DUNNO...




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: bakh jae joon   Dim 20 Fév - 13:44

Welcomeeee \o
&Hwaiting pour la ficheeee ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Bakh Jae Joon;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: bakh jae joon   Dim 20 Fév - 23:46

merci à tous \o
&nonjesuispasuntravelovilenièce.

tu veux que je te prouve que je suis extrêmement riche ? EOE
si tu veux être dans ma famille, tu ferais bien juste d'y croire sinon je vais te botter les fesses.

sinon, j'ai fini. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Kupidys;
............................................

BLOGGER ; I'M THE JOKER




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: bakh jae joon   Dim 20 Fév - 23:48


U'RE GOOD ! ALL MY FELICITATIONS ! U'RE ONE OF OUR LOVELY MEMBERS ♥
NOW, U'RE A REBEL ;;
&It looks like you're a bastard.
Ô humble terrien, il me semble à présent que tu sois fiché dans nos dossiers ultra-confidentiels...Oh, que vois-je ? Tu sembles préférer jouer avec ce magnifique sentiment qu'est l'amour plutôt que de te risquer à avoir le coeur brisé. Serait-ce la peur que je sens en toi ? Il me semble bien. Cela doit être ta seule et unique défense face aux risques qu'il te fait sentir. Surtout, ne cesses pas petit REBEL; ma boule de cristal m'indique une personne bien intéressante. Fais attention à toi à présent, tu es l'une de mes cibles potentielles. Gare à tes arrières, surveilles tes faits et gestes, à moins de vouloir te retrouver sur mon magnifique blog ! Mais ne t'inquiètes pas pour ton identité, elle ne sera pas révélée. Encore une chose, Bakh Jae Joon, n'oublies pas que l'animal te représentant est la PANTHERE, car ton agressivité s'y mêle.
& now you can ho here ;; demandes - liens - rp - flood & chatbox

.................................................

With every kiss he made her see, made her feel...
every ounce of his wanting and his need...and his love...
his all-consuming, life-affirming love for her.

- The Van Alen Legacy (p186)
by Melissa De La Cruz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morning-glory.forumactif.com

annyeong cheonûn
Contenu sponsorisé;
............................................

《 》




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: bakh jae joon   

Revenir en haut Aller en bas
 

bakh jae joon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ♕ MANAGEMENT ; the biggest importance ♥ :: Présentations :: ;oh...yeah!-
Sauter vers: