AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maison 03 ; rue Soli - Kang Ji Hyuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

annyeong cheonûn
Choi Sun Min;
............................................

WORKIN' HARD ; BETTER LIFE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Maison 03 ; rue Soli - Kang Ji Hyuk   Mar 22 Fév - 19:36



    Bizarre, c’était le mot. Sun Min venait d’arriver devant la luxurieuse maison et des frissons l’envahirent, une sensation des plus étranges. Pourtant, ce n’était pas la première fois qu’elle allait y poser ses pieds alors pourquoi est-ce que ça lui faisait de l’effet seulement maintenant ? Bien qu’il lui était arrivée de rester bouche-bée à plusieurs reprises devant cet habitat si grand, bien qu’il lui était arrivée à huit ans de croire s’être transformée en princesse et que c’était un palais, elle n’avait jamais ressenti ça avant. Peut-être parce que son motif de visite était différent… En temps normal, si elle se rendait à cet endroit c’était pour aller voir sa meilleure amie et s’amuser avec elle. Sauf que cette fois, c’était différent. Cette fois, c’était pour aller voir le frère, où plutôt… son petit ami. Enfin, rectification, son faux petit ami. Deux mois qu’ils étaient ensemble et la jeune femme avait toujours du mal à réaliser. Deux mois ensemble et la première visite chez l’autre. Inspiration. Expiration. Inspiration. Mon dieu, elle n’arrivait pas à se relaxer, elle était bien trop nerveuse pour cela. Comment se comporter ? Faire comme d’habitude ou fallait-t-il être plus maniérée ? Aigoo. En tout cas, s’il y avait bien une chose que la demoiselle avait appris durant ce défi, c’était que si la vie sentimentale était vide, il n’y avait pas de prise de tête. Inspiration. Expiration. Inspiration.

    Tout avait commencé pendant que la coréenne était en cours de médecine. Le sujet de jour ? L’importance de la nourriture. Le professeur expliquait les effets bénéfiques de tels ou de tels aliments. A vrai dire, Minnie en connaissait déjà un rayon. Étant donné que depuis son adolescence, c’était elle qui était en charge de la cuisine dans sa famille, elle tenait à ce qu’ils mangent sains et équilibrés, achetant une tonne de bouquins là-dessus. Le fait de savoir qu’à son prochain devoir, elle était sûre d’obtenir une bonne note lui remontait le moral. Et puis là, pouf, une question tomba du ciel, sortant de nulle part. Est-ce que Ji Hyuk mangeait correctement ? Nan mais franchement pourquoi est-ce une question aussi débile avait traversé sa tête ? Et surtout parmi tous son entourage pourquoi était-ce tombé sur lui ? L’étudiante avait beau essayer de se concentrer à nouveau sur les explications de l’enseignant, c’était devenu mission impossible. Cette question la hantait et ne semblait pas vouloir lâcher son esprit. Elle se fit une raison. C’était normal après tout non ? Si le frère de Min Sook ne se nourrissait pas assez bien, alors son amie d’enfance aussi ! C’était de la pure logique. Il fallait donc aller vérifier.

    Dès que la sonnerie retentit annonçant la fin de l’école, Sun Min rangea ses affaires en quatrième vitesse et envoyant un texto. Hey Ji Hyuk Oppa, belle journée aujourd’hui n’est ce pas ? ^o^ Hum... Je voulais te demander si je pouvais passer chez toi vers 18h. C’est possible ou pas ? Bises Sun Min. Elle ne put s’empêcher de s’inquiéter s’il trouverait ça bizarre, qu’elle s’incruste comme ça chez lui ou qu’il se fasse de fausses idées. Elle et sa manie de se faire du souci pour rien. Deux minutes plus tard, elle reçut une réponse affirmative. Pas de temps à perdre ! La belle prit le bus et se dépêcha de rentrer chez elle, pour ensuite se diriger directement vers la cuisine. Bah ouais, interdiction de venir les mains vides chez quelqu’un et de plus, elle pouvait être sûr que rien que pour cette journée, il aurait mangé sainement. La jeune femme enfila son tablier et sortit ses ustensiles. Elle resta une heure et demie aux fourneaux, faisant de son mieux pour que ce soit parfait. Elle rangea le tout dans une boîte avec des compartiments, ainsi que son jus soigneusement préparé dans une bouteille isotherme. Laver la vaisselle sera pour après, elle devait encore se préparer. Réajustement du maquillage, changement de vêtements et voilà, elle était prête.

    Inspiration. Expiration. Inspiration. Un coup d’œil vers le sachet plastique. Et si Ji Hyuk n’aimait pas ce qu’elle avait préparé ? Et s’il en voulait pas parce qu’il était habitué à la bonne qualité des chefs de cuisine de première classe ? Au fait, est ce que sa tenue était correct ? Elle avait mis une jupe noire et un chemisier pour essayer de faire un peu plus élégante. Sans en connaître la raison, elle avait l’impression qu’il ne fallait pas venir habillée décontractée. Ah si seulement, cette question n’était jamais apparue dans ses pensées, elle ne serait pas en face de la maison des Kang à cette heure-ci et n’aurait pas à se faire un sang d’encre. Bon allez un peu de courage. Ce n’était qu’une courte visite chez son faux petit ami après tout non ? Il n’y avait absolument rien de bizarre là-dedans. Minnie appuya rapidement sur l’interphone. Pendant que les secondes défilèrent, elle ne se put s’empêcher d’espérer qu’il y aurait aussi Min Sook à l’intérieur ou un des parents, ça la mettrait plus à l’aise et la calmerait définitivement. Tout à coup la porte s’ouvrit, elle se redressa et s’avança doucement…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Kang Ji Hyuk;
............................................

SO UNDECIDED ; I DUNNO...




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: Maison 03 ; rue Soli - Kang Ji Hyuk   Ven 25 Fév - 20:38

Il devait passer sa journée sans voir personne, sans sortir. Il devait rester cloîtré chez lui pour faire sa thèse de philosophie. Oui, c’était vraiment quelque chose d’intéressant pour Ji Hyuk, il ne faut pas dire le contraire. Il était vrai qu’il était encore loin du stade des philosophes connus, mais il était l’un des meilleurs de sa classe ; et il avait dit quelque chose à son professeur qui l’intrigua. Et bien évidemment, son professeur ne put que lui proposer de lui rendre un travail écrit, peu importe quand il le lui rendait car de toute façon ce n’était qu’un devoir facultatif. Et cela ne dérangeait vraiment pas le jeune homme, étant donné qu’il se destinait plus à écrire des livres qu’à devenir professeur. Le coréen s’était levé très tôt et avait pris un bon petit déjeuné pour prendre des forces – et avant de passer sa journée dans sa chambre, il prévint les quelques serviteurs de la maison qu’ils ne devaient en aucun cas le déranger, si ce n’est à midi pile pour lui donner son repas. Oui, la famille Kang avait quelques serviteurs et un bon chef cuisinier, ce qui était assez pratique lorsque la mère de la famille, qui est en plus de cela mère au foyer, ne fait que de trainer et sûrement de tromper son mari. Enfin, cela ne dérangeait pas vraiment le jeune homme à présent, même si il avait eu du mal au début, son père a toujours été là pour sa petite sœur et lui, donc il n’avait pas vraiment à s’en inquiéter. Et puis, la bonne ne faisait que cela de sa journée, donc ça lui donnait du bon travail pour ce qu’ils lui donnaient comme paye.

Ji Hyuk était donc enfermé dans sa chambre, à son bureau. Autour de lui, des tonnes de feuilles où il avait écrit par moment ses idées, ce qu’il voulait contester chez un auteur, et en grand affiché sur son mur en face de sa tête, le plan qu’il adoptera dans sa thèse. Ca a toujours été ainsi lorsqu’il faisait des thèses dans ce genre, même si cette fois-ci il le prenait plus à cœur dut au fait qu’il était totalement libre de parler de ce qu’il voulait, et surtout qu’il n’avait que sa tête et ses idées comme base pour la construire. Non, cela ne faisait pas peur au jeune homme, loin de là – il était très studieux. Ses lunettes sur son nez, il partit rapidement dans l’écrit… jusqu’à ce que son portable ne sonne. Ah, il avait oublié de le mettre en silencieux, et il ne pouvait pas s’empêcher d’aller jeter un coup d’œil dessus, de peur que cela puisse être important. Quand il vit que c’était un message de Choi Sun Min, son cœur loupa un battement. Pourquoi est-ce qu’elle lui écrivait ? Ji Hyuk ne se fit pas prier pour ouvrir le message et le lire. Passer chez lui vers dix-huit heures ? Automatiquement, le jeune homme porta son regard sur l’horloge. Bien, ça lui laissait assez de temps pour se préparer et peut-être finir ce qu’il avait à faire, ou tout du moins finir une partie de sa thèse. Reportant son attention sur son téléphone, il fronça légèrement les sourcils. Pourquoi venir chez lui ? Habituellement, quand elle venait, c’était pour voir Min Sook, et donc elle n’envoyait pas de message au jeune homme… Après deux petites minutes de questionnement, il lui répondit à l’affirmative et fini la partie de sa thèse. Une fois faite, il fallait qu’il se prépare. Non, il n’allait pas se présenter à elle en sweat-shirt, bien qu’elle l’ait déjà vu ainsi. Non, il devait s’habiller… plus classe. Pourquoi ? Il n’en savait rien, sûrement parce qu’il la recevait chez elle, et même si elle n’était pas réellement invité par lui, quand il recevait quelqu’un à la maison, il faisait toujours tout pour que ce soit impeccable, et que lui le soit aussi.

Il partit donc prendre une douche et revint dans sa chambre vêtu d’un pantalon classe et d’une chemise totalement noire mais légèrement ouverte ; coiffé, et avoir une pointe de parfum aux endroits importants dans le cou. Il soupira en entrant dans sa chambre. Il avait encore une tonne de feuilles sur son bureau, et il devait s’en débarrasser assez rapidement. Il regarda l’horloge. Cinq minutes, même pas. Le cœur du jeune homme se mit à battre un peu plus vite ; pourquoi est-ce qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’être calme ? Il a toujours été calme auparavant quand il la voyait, ce n’est pas normal que ça change directement. Ji Hyuk mit ça sur le stress, qu’il n’allait pas réussir à ranger avant qu’elle arrive. Et d’ailleurs, ce fut le cas. La sonnerie retentie alors qu’il rangeait le dernier paquet de feuille rapidement. Il se dépêcha pour descendre, mais réajusta sa coupe et sa chemise avant de sortir. « laissez s’il vous plait » dit-il à l’un des serviteurs qui venait de poser sa main sur la poignet de la porte avec qu’il était seulement dans les escaliers. L’homme s’inclina et parti, laissant place à Ji Hyuk. Inspiration, expiration. Il ouvrit la porte et vit alors la ravissante Sun Min. Il ne put s’empêcher d’avoir un grand sourire sur les lèvres. « Tu es très belle comme ça... » dit-il alors qu’il invitait la demoiselle à entrer d’un geste. Refermant la porte, il se retourna et vit le sachet en plastique que tenait la jeune femme. « Tu as apporté quelque chose ? » demanda-t-il alors, une moue sur les lèvres qui faisait la caractéristique de son ton curieux. Elle n’aurait pas dû apporter quelque chose, cela n’aurait pas du tout dérangé le jeune homme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Choi Sun Min;
............................................

WORKIN' HARD ; BETTER LIFE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: Maison 03 ; rue Soli - Kang Ji Hyuk   Ven 11 Mar - 0:20

Deux mois auparavant, elle n’avait aucune idée ce que c’était ‘ être en couple ‘. Ca ne l’avait jamais intéressé. Ses études et sa famille étaient ses priorités et tout ce qui pouvait l’en distraire, allait directement à la poubelle. A quoi perdre son temps avec un garçon, quand il est possible de gagner de l’argent ou de s’occuper de ses proches ? Time is money. Etre en couple ne pouvait que causer des problèmes, il n’y avait qu’à entendre les longues plaintes de ses amies. Non, franchement, tous les ‘ omondieu, j’ai croisé son regard ‘ et les ‘ kyaaah, il est trop beau assis sur son chaise ‘ sans oublier les ‘ maisquelsalaud ! Il m’a trompé ‘, elle n’avait jamais su comprendre. Une vie instable ? Non merci. Et puis, le jour où il faudra se marier, alors elle se mariera. Sa tête n’était jusqu’à présent rempli de formules, des fonctions et de molécules jusqu’à ce que quelqu’un lui sorte : ‘ Sors avec Ji Hyuk.’. Refuser avait été impossible. Et là, Sun Min en avait appris un peu plus. Mais seulement un peu. Ce n’était pas aussi terrible que ce que son esprit avait imaginé. Ca lui avait permis de se faire un bon ami qui à la base ne faisait pas partie de la liste de ses fréquentations et découvrir pourquoi les femmes non-célibataires changeaient parfois de comportement, comme maintenant par exemple. Ca devait bien être la première fois que l’étudiante allait rendre visite chez quelqu’un du sexe opposé, et c’était loin d’être dans son caractère d’initier ce genre de nouvelles expériences. Bien que ce n’était que de la comédie, elle était pourtant bien là plantée devant l’entrée de la maison des Kang se demandant si elle ne venait pas de faire une erreur et si elle n’aurait pas plutôt due tout simplement rentrer et travailler.

Alors que le doute l’envahissait petit à petit tel un poison, que les secondes semblèrent se transformer en heures, lorsque la porte d’entrée s’ouvrit enfin, son supplice prit fin. Voyant son faux petit-ami lui sourire, la jeune femme ne put s’empêcher d’en faire de même. Etonnamment, c’était lui en personne qui était venu lui ouvrir la porte, alors qu’il devait bien y avoir une dizaine de serviteurs voir plus, entre ses murs. Elle s’était habituée, pour ne pas mentir, au ‘ Mlle Min Sook vous attends dans sa chambre’ et s’attendait à ce que ça soit de même pour le frère. «Tu es très belle comme ça... » Rien que cette phrase et hop, les joues de la demoiselle virèrent couleur tomate, d’autant plus qu’il semblait sincère. Elle ne manqua pas de remarquer que lui aussi semblait s’être habiller plus classe que normalement. ‘ Un vrai couple ‘ ne put-t-elle s’empêcher de penser. « Merci. Toi aussi tu es très élégant. » Inviter à pénétrer dans la demeure par un geste, elle ne se fit pas prier longtemps. Aussitôt, elle se déchaussa et laissa ses chaussures dans l’étagère mise à disposition. Ce n’était pas une coutume, c’était un réflexe. Ses nerfs semblaient s’être calmés, comme si Minnie venait de rentrer chez soi, ou plutôt la maison de ses rêves. Aucun besoin de lui dire ‘ mets-toi à l’aise’, c’était fait. « Tu as apporté quelque chose ? » Gênée ? C’était le cas. Si son cerveau avait bien oublié quelque chose, c’était de trouver une excuse. Elle n’allait tout de même pas sortir ‘ tiens, je voulais m’assurer que tu mangeais sainement alors je t’ai préparé un repas’, c’était bien trop embarrassant.

« Ah… hum oui. Comme je me suis permise de te forcer à m’inviter ici, je me suis dit que c’était la moindre des politesses d’offrir un cadeau en échange. C’est pour toi… et ta sœur. ». Ouuf sauvée inextrimis ! Excuse bidon de dernière minute trouvée ! Une chance d’ailleurs qu’elle avait le dos tourné à ce moment-là, sinon elle aurait été incapable de lui dire ça directement dans les yeux. Oui, parce que niveau mensonge, Sun Min avait encore sacrément besoin d’entraînements. Quoiqu’il en soit, il était hors de question que le jeune homme sache que la nourriture avait été spécialement préparé pour lui d’où le ‘et ta sœur’ qui est sortit vers la fin. Elle lui tendit timidement le sachet, se demandant si son copain l’appréciera. « Tu es tout seul chez toi ou il y aussi Sookie ? ». Si la coréenne avait posé cette question, c’était pour se rassurer. Si sa meilleure amie était ici aussi, aucun doute que l’atmosphère serait beaucoup plus détendue. Elle croisait secrètement les doigts pour que ce soit le cas. Quoique… Il y avait aussi un haut pourcentage que si son amie d’enfance était là, qu’elle commence à faire des commentaires et des taquineries sur le couple, ce qui n’était franchement pas réjouissant.

A vrai dire, en y réfléchissant, la jeune femme connaissait cet endroit par cœur et avait déjà parcouru toutes les pièces, sauf une. Pas besoin de deviner n’est ce pas ? C’était bien évidemment la chambre de Ji Hyuk. Elle savait exactement où elle se situait mais la porte était toujours fermée, il n’y avait aucun moyen d’y jeter un coup d’œil. D’ailleurs, elle était assez curieuse de voir à quoi la salle ressemblait. Une chambre n’est ce pas le reflet de la personnalité ? C’était une manière d’en apprendre plus sur son faux petit ami sans poser de questions intimes. Oui, elle avait vraiment hâte de voir à quoi ça ressemblait. Elle se dirigea vers les escaliers pour ne pas rester éternellement au rez-de-chaussée et le laissa passer en premier. Elle le suivit derrière de près, ne prenant pas la peine de regarder autour étant donné que tout lui était familier. Tout d’un coup, il s’arrêta, ils étaient arrivés à destination. Elle se mit sur la pointe des pieds pour essayer d’apercevoir la pièce cacher par les grandes épaules de son petit ami. Lorsqu’ils entrèrent à l’intérieur, elle ne put s’empêcher de lâcher un « uuwaah ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

annyeong cheonûn
Contenu sponsorisé;
............................................

《 》




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: Maison 03 ; rue Soli - Kang Ji Hyuk   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maison 03 ; rue Soli - Kang Ji Hyuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 서울 SEOUL ; the city of love ~ :: Psst ! C'est ici que j'habite ! :: ;quartier riche-
Sauter vers: