AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 please honey, don't avoid me anymore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

annyeong cheonûn
Nam Sin Ae;
............................................

I'M A REBEL; I HATE LOVE




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: please honey, don't avoid me anymore.   Jeu 24 Fév - 16:43

    Le verre à moitié plein, le verre à moitié vide ; à moitié plein, à moitié vide. A moitié… erg.. Elle aurait pu continuer comme ça toute la journée, mais ça n’aurait servi à rien. A rien, parce que ça n’aurait pas fait avancer la situation, mais bon, au moins ça aurait le mérite de l’occuper, à défaut de s’énerver contre un objet inanimé. Quand Sinae se sentait mal, elle se sentait obligé de défouler sa colère ou sa frustration sur quelques choses, ou quelqu’un, hum. D’ailleurs elle n’avait pas l’habitude de se mettre dans de tels états, puisque d’habitude égoïste comme elle était, elle ne pourrait se soucier d’une autre personne qu’elle. Cette fois-ci, son mal-être n’avait rien avoir avec elle, enfin si en partie , mais pas complètement. Ah, la bonne blague, pour une fois que Sinae se préoccupait de quelqu’un au point de se mettre dans un tel état ; c’était surement la première et dernière fois que cela arrivait. Elle détestait se voir dans un état pareil. Sa chambre était indescriptible, ça faisait deux jours qu’elle n’était pas sortie, et avait passé une semaine pourrie. Sur son portable, quand on regardait les appels qu’elle avait composé les cinq derniers jours, on pouvait voir un nom qui ne cessait de se répéter à en donner des mots de tête : Lee Dong Jae. Elle avait passé son temps à l’appeler, encore et encore, alors qu’il n’avait même pas dénié répondre à ses appels. Il les filtrait c’était sûr. Elle n’était pas stupide, elle savait qu’il l’évitait comme la peste, même les endroits où elle avait l’habitude de le voir, bah elle ne le voyait pas. Mais le plus surprenant dans tout ça, c’était que Sinae courrait à un… homme. Elle qui les détestait, qui ne pouvait les supporter, et qui s’était juré de ne jamais leur courir après, ce devrait être le contraire… Tout ça avait pris des proportions trop grandes pour qu’elle puisse les gérer. Maintenant qu’il l’évitait, elle ressentait comme un manque, finalement elle regrettait bien d’avoir fait l’hystérique, et de jouer la fille obsessionnelle et jalouse.

    Bref, aujourd’hui, elle s’était enfin décider à prendre les choses en main. Le chercher comme une malade, pour enfin lui parler. Ou ? Partout. Pourquoi ? Parce qu’elle avait agit comme une imbécile. Faire du chantage. C’était la chose la plus bête qu’elle avait pu dire, mais elle le pensait vraiment. Elle ne voulait pas le partager. Pas avec cette fille… cette Hayley. Elle ne savait même pas qui s’était mais bon, le pire encore c’était qu’ils avaient un gosse. Nan, l’enfant Sinae n’avait rien contre lui, elle aimait bien les enfants, mais bon, ça les liait encore plus. La coréenne errait dans les rues de Seoul, mais dans le vide, elle savait très bien où elle allait. S’il y avait bien un endroit où elle avait des chances de le voir, mais où elle n’était pas encore allée, c’était le parc. Il parait qu’il y allait souvent pour jouer et s’occuper de son fils. Sinae n’aimait pas les parcs. La pluspart, il n’y avait que des couples avec ou sans enfant, et elle détestait devoir regarder ses couples, heureux et tout. Ca l’amenait à se poser des questions sur ce qu’elle deviendrait plus tard, et des questions sans réponse ne servaient pas à grand-chose non plus. Enfin, aujourd’hui ce serait exceptionnel. La jeune fille avançait doucement mais surement, elle ne pouvait plus trop faire demi-tout, il fallait qu’elle aille au bout de ses actions, ce n’était pas son genre de faire demi-tour à mi-chemin. En une vingtaine de personne, elle y arriva assez rapidement. Non, elle n’avait pas de voiture, et c’était mieux comme ça il risquait d’y avoir trop de mort sur la route, hm. Elle se faisait discrète, elle ne voulait pas se faire remarquer. Dans un coin, elle observait un peu partout, en cherchant avec espoir ce visage qui lui était si familier. Comme elle le pensait, il y avait pas mal de couple, ou de jeunes mères avec leur enfant, décidemment, le parc était vraiment un lieu pour les rencontres. Sans trop s’attarder sur les visages qu’elle voyait, elle reconnue celui qui lui était familier, elle ne s’était pas trompé, Dong Jae était bien là, avec son fils, Minsu. Au lieu de foncer comme elle aurait fait d’habitude, elle resta planquer pendant une bonne dizaine de minutes. Peur ? Non, elle n’avait peur, mais elle appréhendait sa réaction. Qu’est-ce qu’il allait dire ? & surtout qu’est-ce qu’elle allait pouvoir lui dire ?

    Argh, comment en était-elle arriver là. Cacher comme une de ces imbéciles qui espionnent les garçons sans aucun raison particulière. Sinae n’était pas une de ses filles, non, elle ne voulait pas l’être. Et dire qu’au début ce n’était qu’une histoire de cul, elle ne faisait juste que pour se distraire et voilà qu’elle ne peut plus se passer de lui et qu’elle éprouve des remords à avoir voulue lui faire du mal, ça ne lui ressemblait pas. « Tseuh ». Elle se lançait, elle n’avait pas le choix. Elle quitta son coin, puis se dirigea vers l’entrée du parc, avançant doucement vers là où il se trouvait. Inspire, Expire, Inspire, Expire… . Elle n’était plus qu’à quelques pas. Avant d’attendre une quelquonce réaction de sa part, elle s’accroupit et caressa la tête du petit garçon, lui affichant un sourire chaleureux. Puis elle se releva. « Avant de partir s’il te plait, écoutes-moi. ». L’écouter dire quoi ? Elle-même ne le savait pas vraiment, mais elle voulait juste le retenir pendant un moment. « Je t’ai laissé une tonne de message, je t’ai appelé plusieurs fois, mais tu n’as répondu à aucun appel… » Elle ne pouvait s’empêcher de demander des explications. « Pourquoi tu m’évites ? » Trop directe ? Peut-être, mais c’était pas son genre de tourner autour du pot, il devrait le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

please honey, don't avoid me anymore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 서울 SEOUL ; the city of love ~ :: La ville-
Sauter vers: