AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 S.O.S d'un terrien en détresse | Won Chan Mi ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

annyeong cheonûn
Shin Bin Eun;
............................................

HUG ME ; YOU'RE MY FRIEND




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: S.O.S d'un terrien en détresse | Won Chan Mi ~    Sam 12 Mar - 21:38

    Se balader dans la ville sous la pluie un jeudi c'est ... passionnant.
    Quoique, ce que je fais la n'est pas réellement une balade.
    Je marche depuis une heure environ, c'est un fait, mais ce n'est pas vraiment pour le plaisir.

    En réalité j'essaie d'échapper une vieille « connaissance ». C'est dur de vivre en était si ... populaire.
    Je blague hein', ne prenez pas tout ce que je dis au premier degré, ça vaut mieux.

    Enfin, puisque j'ai commencé à raconter ma vie, autant continuer.
    Cette vieille connaissance est un individu de sexe féminin, âgée d'une vingtaine d'année et avec qui j'ai passé trois jours mouvementés !
    Elle était mignonne et gentille au début, mais elle s'est révélée plutôt ... tout ce que je déteste.
    Possessive, jalouse et hystérique sur les bords, en seulement quelques heures, elle a réussi à me rendre fou et non pas dans le bon sens du terme.
    Jamais je n'avais connu un tel phénomène. Et depuis elle hante mes cauchemars alors lorsque je l'ai croisée un peu plus tôt, j'ai fait demi tour et couru dans la direction parfaitement opposée, tout ça pour me retrouver trempé jusqu'au os, au bord de la crise d'hypothermie dans un quartier populaire et supposément mal famé.

    C'est bien le discours d'un gosse de riche n'est-ce pas ? J'ai été élevé dans une cage dorée et je n'ai quasiment jamais mis un pied dans un quartier dans lequel on peut acheter quelque chose à moins de 15 000 wons (environ 10€), encore moins seul et par un jour de pluie.
    A croire que le destin s'acharne.
    Enfin, je n'ai pas vraiment à me plaindre, ça pourrait être pire, cette chère vieille connaissance aurez pu me suivre ou j'aurais pu me faire raqueter par une bande de malfrats.

    La prochaine étape pour sauver ma vie et retrouver mon quartier riche accompagné de mon lit douillet et d'une bouteille de téquila serait de trouver une station de taxi ou au pire un arrêt de bus ou une bouche de métro.

    Quoique prendre le métro à 18h dans un quartier comme celui-ci serait peut-être risqué, ou alors je suis un petit bourge totalement parano. Et je pense malheureusement que cette solution est la bonne.
    C'est triste mais j'assume. Je n'ai pas peur de la rue, ni de la rue la nuit sous la pluie, tant que cette rue reste dans un quartier actif peuplé principalement de jeunes riches, comme moi.

    Enfin bref, j'errais toujours dans cette rue sombre à la recherche du messie que serait un bus.
    Mais tout ce que je voyais autour de moi n'était que petit commerces de quartier, voitures vide et ... une jolie moto.
    J'ai toujours rêvé d'avoir une moto et la veste en cuir qui va avec, je serais tellement magnifique sur une moto. Enfin je le suis déjà mais, ça ne ferais que ressortir ma splendeur splendide.
    Et j'irai draguer une fille aux cheveux longs ou pas et on formerait un couple exceptionnel. Ah ...

    Mais pour l'instant, pas de moto, enfin si techniquement il y en a une mais elle ne m'appartient pas et pas de jolie fille non plus ...
    Enfin pour l'instant, car cette silhouette qui se rapproche ne ressemble pas vraiment à un homme et en plus elle a cheveux long.
    C'est l'occasion de faire connaissance et qui ne serait pas attendri par un beau jeune homme ayant perdu son chemin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

annyeong cheonûn
Won Chan Mi;
............................................

SO UNDECIDED ; I DUNNO...




IDENTITY CARD;

Parfois, il suffit de cliquer là.
&vous dévoilerez toute une vie.




MessageSujet: Re: S.O.S d'un terrien en détresse | Won Chan Mi ~    Mar 15 Mar - 0:00

    Patience...Tu le sais parfaitement que cette qualité est mère de toutes les vertus. Rien ne sert de t'irriter. Tôt ou tard, l'objet de tes désirs apparaitra. Du moins je l'espère tout autant que et bien moi même! Oh je vous vois venir! Vous vous demandez encore sur quelle folle vous venez de tomber? N'allez pas me faire croire que vous ne vous parlez jamais à vous même! Votre orgueil qui me semble des plus démesuré me ferait même affirmer que vous ne connaissiez pas meilleur interlocuteur que votre propre personne! Mais passons! Je suppose que malgré votre envie de répondre à ces attaques vous souhaiteriez connaitre la raison de mon énervement. Soit! Je vous l'avouerais. Il n'y a rien à cacher dans cette affaire que voici. Debout depuis bientôt plus d'une heure, j'attendais que l'idiot en face de moi daigne retrouver l'argent qu'il me devait. Toujours pointilleuse quand il s'agissait de ce qui me permettait de vivre, je ne supportais guère que l'on tente de m'escroquer. Car c'était bien d'arnaque dont il s'agissait là. Je ne suis aucunement paranoïaque, que l'on s'y entende bien, mais le vendeur de la petite boutique de voiture dans laquelle je me trouvais tentait bel et bien de jouer avec moi. Une fois encore...Client régulier de mon petit garage familiale, il avait toujours la fâcheuse habitude d'oublier ce qu'il nous devait et cherchait toujours en vain de reporter le jour où il devrait ouvrir son porte monnaie. Souvent aimable, j'acceptais alors d'allonger son délais. Sauf aujourd'hui...Oh je n'étais pas la commère de quartier mais les rumeurs vont vites entre chaque petits commerces d'un quartier et je savais que cet homme allait déposer le bilan d'ici peu. Lui accorder une plus grande marge de temps aurait transformer mes petits billets verts en simple illusion. Cruelle? Ne me faite pas croire que votre être n'est emprunt que de bonté! Certes, j'aurais pu annuler la somme qu'il me devait mais n'avais-je pas besoin moi-même de vivre? Ou d'aider ma famille? Je passais avant ainsi que les miens. De plus, la boutique de ce petit concessionnaire regorgeait d'objet qu'il aurait pu troquer en échange. J'aurais pris n'importe quoi du moment que je pouvais le revendre. Même son âme si le diable acceptait de me l'acheter. Surtout que je soupçonnais cette fermeture à cause de faillite assez étrange. Son commerce était plus que florissant dernièrement. Après tous, vendre des véhicules à la provenance douteuse à prix bas dans un quartier tel que celui-ci ne pouvait que plaire. Non pas que le bas peuple comme l'appelerait nos chers riches soient tous immoraux. Mais quand se nourrir était parfois difficile, pouvoir s'offrir un bijou tel qu'une Hyosung embaumait forcément le coeur de ce qui espérait posséder ne serait-ce qu'un bien de valeur et, pour une fois, ne pas se sentir privé. De plus, ce cher vendeur avait récemment défiler dans les rues du quartier avec une magnifique voiture étrangère. Alors comment le croire? Et quand bien même était-il des plus honnêtes, j'aspirais à avoir mon du. Je n'était guère clémente mais je ne le portais guère dans mon coeur. Un sentiment réciproque d"ailleurs.

    "Dépêche toi!"

    Tapant de la paume de ma main sur le comptoir, je le fis sursauter. Un éclat d'inquiétude traversa ses prunelles. Bien...S'il commençait à avoir peur sûrement se dépêcherait t'il? Cet espoir ne dura guère longtemps lorsque je le vis afficher un sourire moqueur. Pourtant d'habitude calme, ma patience vint à se rompre. Sans pour autant me montrer violente j'en vins à l'attraper par le col pour le rapprocher avec énergie de moi. Le frapper? Les poings ne sont que le dernier remède lorsque les mots viennent à manquer. Je n'en manquais pas, j'avais toujours su être pleine de ressource. Il fallait en avoir lorsque, comme moi, on est la petite dernière d'une longue fratrie! Ou qu'on ne souhaite pas se faire avoir évidemment. Mes lèvres s'étirèrent pour former un sourire des plus carnassiers.

    "Devrais-je te mettre ta fille sur le marché? Tu sais tout autant que moi qu'en connaissant les bonnes adresses, je pourrais en tirer un bon prix. Non? Tu ne veux pas? Alors active toi!"

    Oui, je lui avais fait peur. Pourtant la petite demoiselle fine que j'étais ne payais pas de mine et oh combien de fois j'avais entendu dire que j'aurais du rester en dehors des affaires d'hommes. Mais une réputation peut vous aider à avancer. Et la mienne, dans le quartier, m'étais plus que plaisante. Sans coeur...égoïste...prête à tous pour venir à ses fins...Un véritable démon. Que de foutais évidemment! J'aurais bien été capable d'enlever sa merveilleuse progéniture ou du moins le lui faire croire mais jamais je ne l'aurait échanger contre quelques billets à une maison close. On ne me connaissait guère au final, solitaire je n'avais jamais aimé côtoyer les autres et on me voyait alors comme la pire des garces. Je m'en moquais, comme précédemment dis, j'aimais que l'on puisse me craindre. N'était-ce pas plus efficace pour obtenir ce que je voulais? Après tous regardez le! Ne venait t'il pas de sortir comme par magie une jolie somme? Ce qu'il comptait en faire, je m'en foutais bien. Si l'argent venait à lui manquer il n'aurait qu'à troquer sa mercedes contre de quoi manger. Avec satisfaction, j'attrapais l'argent et sans dire un mot de plus, je sortais de la boutique prête à rejoindre ma Ducati. Ma magnifique moto cachée par une homme alors inconnu. Un jeune qui ne devait guère être du coin. De loin, je pouvais clairement voir qu'il n'était pas du même monde que moi. Un riche...Que pouvait-il bien faire parmi la vermine que nous devions représenter à ses yeux?

    "Perdu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

S.O.S d'un terrien en détresse | Won Chan Mi ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 서울 SEOUL ; the city of love ~ :: La ville-
Sauter vers: